* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
LES ACCIDENTS ET INCIDENTS
SAISON CHASSE 2018-2019

 
Mercredi 20 Février 2019

   Aisne - 02

Un cavalier grièvement blessé lors d’une chasse à courre
à Fresnes-sous-Coucy


L’hélicoptère du Samu 02 est arrivé sur les lieux.
L’hélicoptère du Samu 02 est arrivé sur les lieux.Illustration source :
lunion.fr
 

Un cavalier qui participait à une chasse à courre a été grièvement blessé ce mardi en début d’après-midi sur le territoire de la commune de Fresnes-sous-Coucy. Les sapeurs-pompiers d’Anizy-le-Château sont sur place et l’hélicoptère du Samu 02 a également été sollicité pour assurer le transport de la victime.

Publié par : lunion.fr

Mardi 19 Février 2019
 
   Landes - 40
 
Un chasseur sérieusement blessé par un sanglier
Landes : un chasseur sérieusement blessé par un sanglier
Le chasseur s'apprêtait à achever l'animal quand il a chargé. archives Thierry Suire / « Sud Ouest »
Source :
sudouest.fr

 
L’homme participait à une battue, dimanche à Retjons, quand l’animal l’a chargé, lui infligeant une plaie profonde. Il a été évacué à l’hôpital.

Dimanche, à 17 h 30, lors d’une battue organisée par l’Association communale de chasse agréée (ACCA) de Retjons à proximité du camp du Poteau, un chasseur de 61 ans a été sérieusement blessé par un sanglier mâle de 88 kilos.
Il s’apprêtait à l’achever « au ferme ». L’expression désigne un animal qui ne veut plus ou ne peut plus courir et qui attend en position offensive.
Bien que blessé par balle, il a chargé le chasseur, lui infligeant sur la jambe gauche une profonde plaie à la cuisse et une entaille sous le genou nécessitant son évacuation à l’hôpital de Langon par les pompiers de Saint-Justin.

Appel à la prudence
L’ACCA rappelle donc aux chasseurs qu’un sanglier n’est pas un « cochon », comme on le nomme familièrement, mais un animal sauvage et dangereux. Il ne faut jamais partir seul pour l’achever et il faut laisser faire les chasseurs rompus à cet exercice périlleux.

Par Jean-Marie Tinarrage
Publié par : sudouest.fr

Lundi 18 Février 2019

   Haute-Loire - 43

Un adolescent reçoit 13 plombs de chasse lors d'une battue


https://external-mrs1-1.xx.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQAP38GVhNRqLLza&w=600&h=313&url=https%3A%2F%2Fcdn-s-www.leprogres.fr%2Fimages%2FA7228DBD-F2A2-40F7-8E1F-5F642154ED03%2FFB1200%2Fphoto-1550344706.jpg&cfs=1&upscale=1&fallback=news_d_placeholder_publisher&_nc_hash=AQBA3klhgskionZJ
Illustration source : dna.fr
 
Un jeune homme de 17 ans a été blessé samedi après-midi lors d'une partie de chasse à Vazeilles-Limandres, dans la Haute-Loire.

L'adolescent, qui jouait le rôle de rabatteur lors de cette battue au chevreuil, a été touché de 13 plombs, rapportent nos confrères du Progrès. Atteint à la cuisse, il a d'abord été accompagné au cabinet médical, où il a été pris en charge par les pompiers et transporté à l'hôpital du Puy-en-Velay.
"L’artère fémorale n’aurait pas été touchée, mais il y avait forcément beaucoup de sang", précise le président de la société de chasse au quotidien régional.
Selon les premiers éléments, le tireur aurait pris pour cible un renard et ouvert le feu. On ignore pour le moment si l'adolescent a été visé directement par méprise ou s'il a été touché par un tir de ricochet. Une enquête de gendarmerie a été ouverte.


Publié par : dna.fr
Mercredi 6 Février 2019
 
   Charente-Maritime - Ile d'Oléron

Accident de chasse: il vise un sanglier, son ami est touché
 
http://www.francesoir.fr/sites/francesoir/files/images/Part-PAR-Par7647057-1-1-0_field_mise_en_avant_principale_3_0.jpg
Une enquête a été ouverte après un accident de chasse au sanglier qui a fait un blessé.
© Pascal Pochard Casabianca/ AFP/Archives.Illustration source : francesoir.fr

Un chasseur a été touché par un tir d'un de ses compagnons dimanche 3 sur l'Ile d'Oléron. Une enquête a été ouverte afin d'établir un éventuel manquement aux règles de sécurité.

Une enquête a été ouverte afin d'établir s'il y a eu manquement aux règles de sécurité après qu'un chasseur a été sérieusement blessé par un tir d'un de ses compagnons lors d'une battue au sanglier, dimanche  sur l'Ile d'Oléron.
Selon les éléments rapportés par Sud Ouest, la victime venait de lever un animal qui a pris la fuite. Un autre chasseur a alors fait feu. La balle a atteint le premier individu, le touchant à la hanche et à la cuisse. Le projectile de calibre 12 a provoqué une fracture du bassin. Les pompiers et le Samu se sont rendus sur place et la victime a été hospitalisée à Rochefort.
Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances du tir et les éventuelles responsabilités. En principe, lors d'une chasse au gros gibier en battue, un chasseur doit respecter un angle de 30 degrés à sa droite et à sa gauche dans lequel il ne doit pas faire feu. Le non-respect de cette consigne est une des principales cause d'accident de chasse mortel. Le tireur doit également viser vers le bas pour que la balle se fiche dans le sol s'il rate son tir. La visibilité était bonne selon le quotidien régional.
Il peut arriver que les balles ricochent sur un arbre, une pierre, voire le sanglier lui-même, avant de blesser quelqu'un. Mais En 2014, l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) considérait que seuls 4% des accidents de chasse pouvaient être qualifiés d'"imprévisibles", c'est à dire n'impliquant aucun manquement aux règles de sécurité.

Ce même week-end, un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains à 12 mois de prison avec sursis et retrait définitif du permis de chasse suite à un accident survenu début 2016. Là encore, le chasseur avait souhaité tiré sur un sanglier mais la balle avait atteint son ami.

Publié par : francesoir.fr
 
Mercredi 30 Janvier 2019

  Haute-Loire - Léotoing - 43

 Accident de chasse dans le Brivadois :
un automobiliste atteint par des plombs à un bras

 Photo d'illustration YVES FLAMMIN
Photo d'illustration Yves Flammin - Source : leprogres.fr

 
Le chasseur mis en cause, âgé de 84 ans, aurait souhaité tirer sur une biche.

Un accident de chasse s’est produit dans la commune de Léotoing, lundi après-midi. « Ça aurait pu être grave, confirme le maire, Stéphane Bard, qui s’est déplacé sur les lieux, mais tout le monde s’en tire bien. »
Il était 15 h 15. Une battue organisée par l’ACCA locale bat son plein entre les bois et les champs à proximité de la petite route départementale n° 19. Tout à coup, un automobiliste est touché. « Il a été atteint à un bras par des projectiles », indique, dans un premier temps, une source proche du dossier. Les sapeurs-pompiers et les gendarmes se rendent sur les lieux. Les premières constatations démarrent.

Une distance de 200 mètres entre le chasseur et la voiture
Selon nos informations, la victime a reçu des éclats de plomb. Elle a été touchée à la main et à l’épaule. « Il s’agit d’un impact sur le pouce et d’une égratignure à l’épaule », tempère la même source. Selon nos informations, le chasseur mis en cause, âgé de 84 ans, aurait souhaité tirer sur une biche. La voiture et le conducteur touchés se trouvaient à 200 mètres de là, d’après les premiers éléments.
Les sapeurs-pompiers ont pris en charge le conducteur légèrement blessé, un homme de 40 ans, et le chasseur octogénaire, très choqué par ce qu’il s’est passé. Tous deux ont été évacués aux urgences du centre hospitalier de Brioude.
L’automobiliste blessé rendait visite à ses amis chasseurs. Il ne porterait visiblement pas plainte contre son camarade.

Damien Nore
Publié par : leprogres.fr

Mardi 28 Janvier 2019
 
   Doubs - 25
 
Blessé par un tir de chasse : grave accident dans le Doubs

https://cdn-s-www.estrepublicain.fr/images/242FA65B-6F1A-4EBB-9781-E997FA6A971B/LER_v1_04/un-chasseur-a-accidentellement-blesse-un-de-ses-camarade-ce-dimanche-dans-un-bois-de-vellerot-les-belvoir-(doubs)-une-enquete-de-gendarmerie-a-ete-ouverte-photo-d-illustration-franck-hakmoun-1548611182.jpg
Un chasseur a accidentellement blessé un de ses camarade, ce dimanche dans un bois de Vellerot-lès-Belvoir (Doubs). Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Photo d’illustration Franck Hakmoiu : source : estrepublicain.fr

 
Une balle destinée à un chevreuil a traversé la cuisse d’un chasseur, ce dimanche après-midi à Vellerot-lès-Belvoir (Doubs). La thèse de l’accident est retenue, explique le parquet de Besançon.

Même si tout est mis en œuvre pour réduire les risques, l’accident reste la hantise des amateurs de chasse. Cette réalité a frappé de plein fouet les membres de l’association communale de Vellerot-lès-Belvoir (Doubs), où les secours ont été appelés de toute urgence, ce dimanche vers 16 h 30.
Alors qu’ils traquaient un chevreuil, les chasseurs ont ouvert le feu une première fois, puis une seconde fois, explique le parquet de Besançon, saisi de l’affaire. La salve a été fatale à la bête, mais un autre chasseur se trouvait de toute évidence dans l’angle de tir.
L’homme s’est écroulé au sol, happé par une balle. Celle-ci a traversé sa hanche. Le pronostic vital de la victime n’est pas engagé, mais les pompiers et le Smur ont dû le médicaliser sur place, avant de le transporter à l’hôpital.

Auditions à la gendarmerie
Pour le parquet, la piste accidentelle ne faisait aucun doute, ce dimanche soir. Le tireur et les témoins devaient être entendus dans la foulée par les gendarmes, à qui a été confiée l’enquête. « Les investigations vont être menées pour comprendre ce qui a pu se passer exactement, même si a priori, aucune infraction n’a été constatée », détaille la vice-procureur de la République, Margaret Parietti.
L’arme qui a blessé le malheureux - un habitant du village âgé de 43 ans - a été saisie le temps de la procédure. Selon le maire de Vellerot-lès-Belvoir, l’homme qui a tiré, comme celui qui a été blessé, sont deux chasseurs expérimentés.

Willy Graff
Publié par : estrepublicain.fr

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com