* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

DECOUVRIR LA CHASSE

 



 
 
Le clos du poste
   
 
Avec 1.230.000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir des Français. Alors que la société n’a jamais été aussi urbaine, que le progrès technologique est omniprésent, que les valeurs dominantes semblent être devenues la performance, la rapidité, le zapping, ceci peut paraitre surprenant. Et pourtant !
 

Le clos du poste
 
Une histoire naturelle

Depuis l’aube de l’humanité il y a des hommes qui chassent. Par nécessité dans un premier temps pour se nourrir et se défendre, puis dès l’apparition de l’élevage et de l’agriculture (milieu du néolithique soit 15.000 ans avant notre ère !) par plaisir uniquement. De tout temps, des hommes et des femmes ont ressenti ce besoin de renouer avec le lien ancestral qui les relie à la nature. Redevenir prédateur comme à l’origine, mais progrès social aidant, un prédateur conscient, mesuré, raisonnable. Retrouver les émotions vraies du contact originel avec la nature, dans ce qu’elle peut avoir d’immuable, de sauvage, de violent parfois. Affronter le froid, l’humidité, la fatigue, la déception souvent, pour accéder à la joie suprême d’être soi-même, un temps, débarrassé des oripeaux de la modernité. Se confronter au naturel.
 
De l’art de vivre à la fonction sociale

Plus qu’un loisir, la chasse est avant tout un art de vivre, une posture face au monde du sauvage. Cependant, au fil des temps, elle a eu à s’adapter aux évolutions de la société, répondre aux impératifs environnementaux comme à la nouvelle demande sociale. C’est ainsi que le chasseur cueilleur, il y a encore peu de temps, est devenu gestionnaire avant que de se transformer en acteur incontournable de la protection de la nature. Par sa connaissance de la faune bien sur, mais aussi par son implication chaque jour plus grande dans l’aménagement des milieux, la lutte pour le continuum des espaces, la recherche sur les espèces, le maintien de la biodiversité, la veille sanitaire, la régulation des espèces invasives… C’est à ce titre que la Fédération Nationale des Chasseurs, comme chacune des fédérations départementales, est désormais reconnue au titre de la protection de la nature ! Chasser au 21ème, être le maillon d’une chaine ininterrompue depuis des millénaires, implique de nos jours une responsabilité assumée devant la société qui s’inquiète à juste titre des agressions qu’elle fait subir à la nature. Le chasseur est fier d’être « un passeur » et de contribuer à sa manière au développement durable.
 
  La société change, les chasseurs aussi. La Fédération Nationale des Chasseurs s’attache à suivre régulièrement la perception de la chasse dans l’opinion publique ainsi que le profil des chasseurs. On trouvera ci-dessous les dernières études publiées sur les chasseurs et la chasse en France :
  •     Etude réalisée par le CSA en 2007 : Les Maires et la chasse
  •     Etude réalisée par le CSA en 2006 : Qui sont les chasseurs ?
  •     Etude réalisée par le CSA en 2005 : Qui sont les nouveaux chasseurs ?
  •     Etude PINET réalisée en 1992 : Profil sociologique des chasseurs

La vie associative de la chasse se structure autour de la Fédération Nationale des Chasseurs et des Fédérations Régionales et Départementales. Les représentants de ces associations sont élus démocratiquement tous les trois ans ; ils expriment la diversité de la chasse française. Les Fédérations Régionales des Chasseurs apportent un appui technique et scientifique aux Fédérations Départementales. Elles travaillent en relation avec les partenaires régionaux pour construire des dossiers interdépartementaux, obtenir des financements, etc.

Les Fédérations Départementales des Chasseurs organisent et structurent la chasse dans chaque département. Avec un personnel administratif et technique, elles assurent des missions de gestion de la faune sauvage et de ses habitats, forment et informent les chasseurs ainsi que le grand public.L’ensemble du réseau représente :

 
  •     Une vie associative : 70 000 associations de chasse.
  •     Une organisation fédérale unique en Europe :
  •     95 Fédérations Départementales ou Interdépartementales
  •     22 Fédérations Régionales
  •     1 Fédération Nationale
  •     1 350 administrateurs, élus et bénévoles
  •     1 500 personnels qualifiés.
  •     Une activité économique conséquente : 23 000 emplois et 2,3 milliards d’euros de flux financiers.
  •     Une activité de nature très populaire : 1 400 000 pratiquants faisant de la France le premier pays cynégétique   d’Europe, devant l’Espagne et l’Italie.
  •     Retrouvez les coordonnées du réseau cynégétique dans notre annuaire

 



Avant d’être une passion, une communion avec la nature, la chasse est l’une des activités humaines les plus anciennes. D’abord nourricière et protectrice, la chasse, au fil du temps recouvre de nouveaux rôles sociaux, économiques, écologiques. L’évolution de la chasse accompagne celle de la société des hommes.

Pour répondre aux nouvelles règles et besoins, des métiers apparaissent au fil du temps, symboles de liens profondément ancrés dans la relation que l’homme entretient avec son milieu. Technicien de Fédération départementale des chasseurs, éleveurs de chiens ou de gibier de repeuplement, garde privé, chargé de mission « environnement et faune sauvage », armurier, piqueux, équipementier,…. sont autant de métiers qui représentent plus de 24.000 personnes, sans compter l’implication bénévole des chasseurs dans l’entretien de l’espace rural ainsi que leur engagement dans des structures associatives de protection et de gestion de la faune sauvage.



Source : www.chasseurdefrance.com


 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com