* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter


L'APPAREIL URINAIRE ET GENITAL DU CHIEN

 






 
 
L’appareil urinaire du chien est formé par les reins et les voies urinaires : uretère, vessie et urètre.

En fonctionnant, l’organisme crée des déchets qui sont éliminés dans l’urine, par les reins.
Les reins permettent également, par un système de contrôle, de maintenir la quantité d’eau présente dans le corps constante, en déclenchant un ensemble de mécanismes pour éliminer l’eau en excès, ou pour diminuer les pertes, en cas de manque.

Les reins sont situés dans la cavité abdominale, sous la voûte lombaire.
Le rein droit est placé un peu en avant du rein gauche.

L’urine est collectée dans le bassinet et rejoint la vessie par l’uretère. L’urine est stockée dans la vessie, qui doit pouvoir se distendre raisonnablement, jusqu’au moment où l’urine est expulsée par l’urètre.

Le mécanisme de la miction est commandé par un système nerveux complexe.


 
Source : wamiz.com
 
 

Les testicules sont les glandes sexuelles mâles.
C’est dans les testicules que sont formés les spermatozoïdes.
Les testicules sécrètent l’hormone mâle : la testostérone.

Les testicules sont situés à l’extérieur de la cavité abdominale pour que leur température reste inférieure à celle du corps.

Un chien dont les testicules sont situés dans l’abdomen (testicules ectopiques) est stérile, car les spermatozoïdes ne peuvent se former.

Les spermatozoïdes sont collectés dans l’épididyme, puis suivent le canal déférent jusqu’à l’urètre.
Le canal déférent s’ouvre sur l’urètre à hauteur de la prostate. La prostate sécrète un liquide qui complète le sperme.

La verge, terminée par le gland, est protégée par un repli de peau : le fourreau.
La verge est formée par le corps caverneux, qui se gonfle de sang lors de l’érection, et par l’os pénien.

Un renflement situé sur la verge se gonfle fortement au moment du coït, et empêche la rétraction de la verge hors du vagin.

Le coït dure quinze à trente minutes, voire plus, et permet l’écoulement du sperme dans les voies génitales femelles.
 


 
La cryptorchidie du chien


 
Pendant le développement du foetus, les testicules migrent de leur position intra-abdominale vers les bourses, par le trajet inguinal. Parfois, les testicules ne sont pas en place dans les bourses. Ils ont été stoppés dans leur migration. On peut les retrouver soit dans l’abdomen, soit dans le trajet inguinal.

Si les deux testicules sont absents, on dit que le chien est cryptorchide.

Si un seul des testicules n’est pas à sa place dans les bourses, on dit que le chien est monorchide.

Les chiens cryptorchides sont stériles, les chiens monorchides sont féconds.

Si l’anomalie est détectée assez tôt, lorsque le chiot est encore très jeune, un traitement médical peut parfois corriger la position des glandes sexuelles.

Lorsque les testicules ne sont pas en place, il est conseillé de faire pratiquer leur ablation, car le chien risque de développer des tumeurs des testicules.

Les chiens cryptorchides ou monorchides sont refusés à l’examen de confirmation, et seront donc écartés de la reproduction.
 
 
Source : wamiz.com
 
   


Chez le chien, l’appareil génital évolue tout au long de sa vie et selon son statut de reproducteur.Son fonctionnement dépend de la fonction endocrinienne sexuelle.Le vieillissement affecte fortement l’appareil génital du chien compromettant souvent sa santé lorsqu’il est âgé.

 

Testicules :

  • Ectopie testiculaire : origine congénitale. Absence de migration testiculaire unilatérale ou bilatérale.
  • Tumeur testiculaire : origine tumorale
  • Orchite, épididymite : origine infectieuse. Infection du testicule souvent associée à l’infection de l’épididyme.
  • Torsion testiculaire, hernie inguinale
 

Prostate :

  • Tumeur prostatique : origine tumorale
  • Prostatite : origine infectieuse. Infection de la prostate
  • Hypertrophie bénigne de la prostate : origine hormonale. Développement anormal du tissu prostatique suivi d’une augmentation de volume.
 

Organes génitaux externes :

  • Phimosis : origine congénitale, séquelle d’infection, de traumatisme, de tumeur préputiale… Insuffisance d’ouverture du fourreau.
  • Paraphimosis : Etranglement du pénis en érection dans l’orifice préputial
  • Balano-posthite : inflammation du pénis toujours associée à une inflammation du prépuce.
 

La pathologie du chien âgé :

C’est le chien âgé qui est sans doute le plus touché par les maladies génitales. La pathologie fonctionnelle dont une origine endocrinienne peut-être la cause se manifeste par une baisse de fertilité et des troubles de la libido.

Les tumeurs, rarement observées avant 7 ans sont relativement fréquentes.

Avec l’âge, les maladies infectieuses et dégénératives se multiplient. Chez le mâle l’organe atteint est le plus souvent la prostate.


Quels sont les signaux d’alarme ?

  • Anomalies physiques (déformations, prolapsus (descente d’organes))
  • Ecoulements sanguins
  • Infertilit
  • Troubles de la miction et constipation
  • Troubles cutanés
  • Altération de l’état général (fièvre, amaigrissement, anorexie…)
 

Les examens vétérinaire :

La palpation de l’abdomen permet au vétérinaire de repérer les modifications de la forme et de la taille des organes génitaux internes. Chez le mâle la palpation de la prostate se fait par toucher rectal.

L’échographie du testicule met en évidence des lésions tumorales non décelables par palpation.

Les dosages biologiques servent à contrôler le fonctionnement endocrinien.

Le spermogramme ou examen du sperme au microscope sert à juger de l’état de la semence et mesurer les capacités reproductrices du mâle.


Quelle peut être la gravité d’une maladie génitale ?

Elle très variable, la fonction reproductrice pouvant se trouver compromise temporairement ou définitivement.  Le pronostic vital peut être engagé dans le cas d’infections ou de tumeur.

Les accidents mécaniques comme les torsions testiculaires, les traumatismes, provoquent une douleur très vive voire même un état de choc et nécessitent un traitement d’urgence.

 

Quel est le traitement des maladies génitales ?

La chirurgie reste le principal traitement utilisé. La castration est souvent indispensable. Ceci afin de faire courir des risques de récidives inutiles chien atteint.

Des traitements hormonaux sont  parfois utilisés comme alternative. Cependant ils doivent être prescrits avec circonspection, l’équilibre hormonal du chien étant fragile.

En ce qui concerne les traitement anti-infectieux, ils sont difficiles à appliquer. En effet, les antibiotiques se diffusent mal dans l’appareil génital.

 

Particularités :

Chez le chien, les testicules, après leur migration durant la vie fœtale, sont en position scrotales à 10 semaines lorsqu’il est chiot.

La puberté survient entre 6 et 10 mois et l’aptitude à féconder entre 8 et 15 mois. Le chien n’a pas de vésicules séminales contenant le liquide spermatique. La prostate est donc la seule glande dont les secrétions sont indispensables au transport et à la survie des spermatozoïdes.

© Entre Chien et Nous
Source écrite : Le Traité Rustica du chien - Rustica Editions

 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com