* Michel BLANC :- 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
LES CHIENS VISITEURS
 
 
Vendredi 22 Février 2019

   Loire-Atlantique - 44
A Nantes, des chiens aident les femmes détenues
à exprimer leurs émotions
 

Source : orange.fr
 
"On est dans neuf mètres carrés, même si on ne bouge pas, qu'on ne travaille pas, on est fatigué. La seule chose qui nous apaise, c'est ça", lâche Sarah en désignant deux chiens qu'elle vient de caresser longuement pendant une activité à la maison d'arrêt des femmes de Nantes.

"Betty, elle va vers les personnes qui ne sont vraiment pas bien, elle est comme ça", poursuit la quinquagénaire pour dire sa reconnaissance à la chienne, une bergère australienne de 22 kilos, venue se blottir à ses pieds alors qu'elle avait un coup de chaud.
Pendant qu'une surveillante apporte une poignée spéciale pour ouvrir la fenêtre obstruée de barreaux, Aurélie Vinceneux, intervenante en médiation animale, s'approche.
"Il y a des choses qui te tracassent en ce moment?", demande-t-elle à Sarah.
Les deux femmes poursuivent leur conversation, à l'écart du groupe qui discute d'amour et d'estime de soi autour de Gandhi, le petit Shetland de sept ans qui se laisse docilement pouponner.
"En prison, il y a de sacrées carapaces, ce sont des personnes qui ne sont pas souvent allées voir un psychologue pour parler d'elles", commente Mme Vinceneux.
"Le fait de commencer par parler du chien, ça désamorce les mécanismes de défense", constate la jeune femme qui a réuni ses passions pour la psychologie et les animaux en créant "Cœur d'Artichien". Depuis 2016, l'association est présente tous les jeudis après-midi auprès des femmes emprisonnées à Nantes.

- "Comme si j'étais dehors" -
Pour Nathalie, qui espère être libérée d'ici la fin de l'année, le temps passé avec les chiens c'est "comme si j'étais dehors quelque part, et je trouve ça très bien".
Elle essaye de venir chaque semaine, quand ses horaires de travail le permettent, car "les chiens nous apportent de la chaleur, de la gaieté". Le contact avec Betty et Gandhi lui est d'autant plus précieux lorsqu'elle se sent "lasse d'être là, parce qu'au bout d'un moment, on en a marre d'être enfermé, il ne faut pas se leurrer".
L'idée de cette médiation animale, qui se décline avec des chiens, des chevaux ou des rongeurs dans d'autres prisons, est venue de deux femmes détenues après plusieurs suicides et tentatives de suicides dans l'établissement.
"Depuis, il n'y a eu aucun passage à l'acte", indique Eric Baudoin, officier pénitentiaire à la maison d'arrêt des femmes. Il se réjouit que l'activité permette parfois d'amorcer un dialogue avec des personnes "qui se réfugient dans le mutisme".
L'enjeu est de "poser un jalon dans le temps pour une personne qui n'a pas plus de repères" et de lui permettre d'"aller de jour en jour".
Ainsi, si l'atelier consiste à réunir un petit groupe de volontaires autour d'un conte ou d'un jeu, Aurélie Vinceneux se déplace aussi occasionnellement dans les cellules.

- "Mes chiens sont allés lécher ses larmes" -
Elle se souvient d'une femme "qui pleurait toute la journée, dans son lit".
"Quand je suis allée la voir, elle m'a parlé de son Cavalier King Charles qui vivait à l'extérieur, qui lui manquait, et mes chiens sont allés lécher ses larmes parce que moi, je n'avais même pas de mots face à cette grande détresse, et pourtant je suis psychologue", raconte Mme Vinceneux.
Les inquiétudes liées à des animaux restés à l'extérieur sont omniprésentes dans les conversations.
"Mon chat est très proche de mon fils et il est avec mon fils, mais mon chien est beaucoup plus proche de moi, donc mon absence lui pèse", raconte ainsi Méli pendant un échange avec d'autres détenues.
Selon elle, partager un intérêt pour les animaux permet de créer de nouveaux liens. "Le groupe qui est là n'est pas forcément le même qu'en promenade par exemple", explique Méli.


Source : orange.fr
 
Eric Baudoin y voit lui un moyen de faire accepter des personnes qui font l'objet d'un rejet collectif, notamment lorsqu'elles sont emprisonnées pour infanticide.
L'atelier donne donc satisfaction à l'administration pénitentiaire, qui après deux années de financement par la fondation Adrienne et Pierre Sommer puis la fondation Affinity, devrait lui allouer un budget.

Publié par :
orange.fr
Mardi 6 Novembre 2018
 
   Hérault - Montpellier - 34
Montpellier : des chiens visiteurs pour soutenir les détenus


Illustration source : midilibre.fr (copie de vidéo)

À Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier, une nouvelle façon d’aider les détenus.

D’abord timide pour sa première participation, Mickaël, tête rasée, combinaison orange portée par les prisonniers qui travaillent, n’ose pas trop s’approcher des chiens. Bien vite pourtant, il va redoubler de papouilles et de caresses quand Indiana, Haimy, Booba et Jazz foncent vers lui.
Ces braque de Weimar, berger australien, terrier anglais et dog argentin ont été spécialement sélectionnés pour une expérience inédite en région, celle de chiens visiteurs, en l’occurrence à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (VLM), près de Montpellier. Le but ? "Au départ, l’idée est de lancer cette action auprès des personnes les plus précaires, sans parloir, isolées, en grande fragilité, pour leur donner avec les chiens de la compagnie, du réconfort, de l’affection parce que l’univers carcéral reste violent", détaille Auréa Valarin, coordinatrice culturelle au sein du SPIP (service pénitentiaire d’insertion et de probation).

"Ces gens souffrent, on ne sait pas ce qu’ils ont fait et on ne veut pas le savoir"
Dans la salle socio-pédagogique de VLM, Haimy saute volontiers dans les cerceaux que lui tend Jimmy, un autre détenu, sourire radieux aux lèvres. "J’adore les chiens et le mien me manque beaucoup", lance-t-il, concentré sur l’exercice. Regard clair, barbe naissante, il n’a manqué aucun atelier, une fois par mois, depuis qu’il a été lancé avant l’été. "Au début, j’ai passé mon tour, là, je suis à l’aise, ça m’amuse… Beaucoup d’autres détenus aimeraient venir", confie-t-il.

D’un œil attendri mais attentif, Évelyne Ducotey, la responsable de l’activité, supervise la rencontre Homme/animal. Elle fait partie du dynamique club cynophile de Teyran (Hérault), investit dans plusieurs activités de chiens visiteurs. Elle défend cette immersion carcérale bec et ongles. Même si certains pourraient s’étonner de ce temps consacré à de potentiels criminels… "Pour nous, ce sont des gens qui souffrent.On ne sait pas ce qu’ils ont fait et on ne veut pas le savoir ! On est là pour soulager de la souffrance. Et les chiens, eux aussi, se moquent de pourquoi ils sont ici."

 "L’animal vous donne beaucoup"
Haimy, Jazz, Booba et Indiana sont des animaux choisis pour leur absence totale d’agressivité. Ils sont joueurs, pas inquiets du tout et leur passage dans les interminables couloirs ponctués de lourdes portes métalliques de la prison suscite l’étonnement des détenus. "Aux États-Unis ou au Canada, cela se pratique beaucoup. Il y a aussi une prison de Bretagne qui l’a expérimenté. Cela nous a beaucoup interpellés et ça nous a intrigués. On a décidé d’amener des moments zen et ludiques. L’enfermement, c’est terrible… La dernière fois, un détenu nous a tous fait pleurer tellement il était ému avec nos chiens", indiquent Patricia et Martine, du club cynophile de Teyran, à l’origine du projet. Pour autant, l’idée est aussi d’aider à la réinsertion du prisonnier, notamment par le biais de son approche des canidés lorsqu’il donne des ordres. "La voix doit être ferme et pas agressive pour obtenir quelque chose, cela fait partie de l’apprentissage", confirme Évelyne Décoter.
Au-delà de la maison d’arrêt, c’est au tour de Booba de sauter les obstacles du parcours d’agility et de passer sous le tunnel. Pierrot, qui vient pour la deuxième fois, tente de canaliser le fougueux terrier anglais. Cet homme aux cheveux gris, discret, est ému : "On retrouve des sensations au bout des doigts… L’animal vous donne beaucoup."

Yanick Philipponnat
Publié par : midilibre.fr



 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com