* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
http://www.gif-maniac.com/gifs/55/54718.gif



LES ACTUALITES  DU JOUR
 


 
   
Les chasseurs pèsent 7 milliards d’euros
 
http://www.lafranceagricole.fr/ra/lowres/Publie/FA/p1/Images/Web/2017-11-21/171005FAI_005-0145-kPID-U101062257046wq-860x420@lafranceagricole.fr.jpg
Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs dans son bureau au siège de la fédération à Issy-les-Moulineaux. © Cédric Faimali/GFA - Source : lafranceagricole.fr -

La Fédération nationale des chasseurs a calculé le poids économique des chasseurs.

Dans une étude présentée le 21 novembre, dans le cadre du salon des maires et des collectivités locales, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) a calculé la valeur apportée par les services écosystémiques rendus par la chasse.

2,9 milliards d’euros, c’est le montant estimé par le cabinet Bipe de l’apport des chasseurs aux milieux naturels. On retrouve derrière ce chiffre « les investissements dans la gestion de la faune et des milieux qui génèrent des bénéfices pour d’autres acteurs ou intérêts publics ».

« Derrière ce modèle scientifique, on y compte les retrouvailles, les heures passées dans la forêt, ces moments donnés à la vie de son village », explique Willy Schraen, président de la FNC.

A ce premier chiffre et selon une étude précédente, la FNC ajoute 3,9 milliards d’euros insufflés par les chasseurs à l’économie. Ce qui porte le poids de la chasse française à un total d’environ 7 milliards d’euros.

2,29 milliards d’euros de valeur ajoutée

Le montant de 3,9 milliards d’euros correspond au « chiffre d’affaires de la chasse ». Selon le cadre méthodologique de l’étude, le chiffre d’affaires « peut induire des doubles comptes sur les consommations intermédiaires, c’est pourquoi on lui préfère souvent d’autres indicateurs économiques comme la valeur ajoutée ».

En limitant à la valeur ajoutée, l’influence de la chasse dans l’économie serait alors ramenée à 2,29 milliards d’euros, selon les chiffres de la FNC.

Alexis Marcotte
Publié par : lafranceagricole.fr
============


    Tarn-et-Garonne - Mirabel - 82


 


Elle échappe de peu à une volée de plombs de chasse

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2017/02/07/20170207183732871-0.jpg
Elle était en train de dégivrer sa voiture lorsqu'une balle a brisé l'une de ses vitres./Photo illustration
- Source :
ladepeche.fr -

 


Une habitante du lieu-dit «Haute-Pisse», situé sur la commune de Mirabel, dégivrait les vitres de sa voiture, mercredi matin, afin de rejoindre son lieu de travail à Caussade.

Occupée avec la raclette autour de son véhicule, elle entend soudain une détonation, puis des impacts sur la lunette arrière qui vole en éclats. En pleine nature, l'endroit est calme et propice à la chasse. La propriétaire du véhicule est certaine que la vitre a été détruite par un tir effectué par un chasseur.

L'effet de surprise passé, elle comprend qu'elle vient d'échapper au pire. Elle alerte les deux présidents de chasse de Mirabel et Réalville. Furieuse, elle décide d'alerter la gendarmerie, où elle a déposé plainte. Face à cette situation dangereuse, elle déclare vouloir dénoncer les incivilités dont peuvent faire preuve certains chasseurs, notamment à proximité des habitations. L'affaire n'est pas remontée jusqu'au parquet de Montauban.

Contacté par nos soins, le président de la fédération départementale de la chasse n'a pas été, non plus, informé d'un quelconque incident lié à la pratique de la chasse survenu mercredi matin dans le département.

Publié par : ladepeche.fr

 
============

   Orne - Saint-Nicolas-des-Bois - 61




 

Il perd un œil lors d’un accident de chasse

https://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-640x360/public/2017/11/24/saint-nicolas-des-bois-il-perd-un-oeil-lors-d-un-accident-de-chasse.jpg?itok=Lp0SaMfE
    L'accident avait eu lieu lors d'une partie de chasse, en novembre 2015, à Saint-Nicolas-des-Bois. | Charles Platiau - Source : ouest-france.fr


Le tribunal correctionnel d’Alençon a eu à juger un accident de chasse, survenu en novembre 2015. La victime, en attendant l’expertise médicale, recevra 10 000 € de provision pour son préjudice. Le tireur a perdu son permis pour les cinq prochaines années.

François et Michel (1) ne chasseront plus ensemble. Copains depuis huit ans, leur amitié a pris fin le 12 novembre 2015, à Saint-Nicolas-des-Bois lors d’une partie de chasse. Ce jour-là, ils sont une quarantaine à traquer le gibier sur une parcelle. Dans ce cas de figure, les règles sont strictes : les chasseurs se placent de part et d’autre de la parcelle, les chiens sont envoyés pour faire sortir les bêtes du bois, les chasseurs attendent le gibier et ils tirent.

« Vous devez porter des gilets fluo, respecter un certain nombre de règles légales, explique Hugo Rialland, le président. Mais il y a aussi des conseils à suivre. Par exemple, vous avez un angle de tir à respecter. Il faut que ce dernier soit supérieur à 30°. Vous n’avez pas respecté cette consigne. »

Michel n’est pas d’accord, il tergiverse, utilise des calculs mathématiques pour expliquer où il se trouvait quand le coup est parti. « François venait de tirer, j’ai tiré à mon tour et j’ai tout de suite entendu un cri. » Son ami François vient d’être touché par un ricochet de la balle qui se loge dans son œil droit.

« T’es pas un tireur d’élite »

« Je ne suis pas un criminel, je suis un chasseur », s’insurge Michel qui tente de minimiser son action. « Arrête tes conneries, le somme François. T’es pas un tireur d’élite ! Ça t’arrive jamais de louper une pièce ? » « Bah si, la preuve », répond maladroitement Michel. La victime a perdu l’usage de son œil. « Et on va peut-être me le retirer », lance-t-il en pleurant et en déposant la balle sous le nez du président.

À la barre, deux agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage confirment la version de la victime sur la position des deux chasseurs le jour de l’accident. « Reconnais ton imprudence, tu grandiras », lance François. « Je n’ai jamais eu d’accident de chasse », affirme Michel. « Faux, lui répond François. Il m’a déjà plombé une fois ! »

Pour le procureur, la raison de l’accident ne fait pas de doute. « L’angle de tir n’a pas été respecté et tout ceci aurait pu être évité si on avait respecté les règles de sécurité. » En conséquence, Michel, « chasseur depuis 41 ans » a perdu son permis pour les cinq prochaines années. Il est aussi condamné à 1 000 € d’amende.

Les scellés sont confisqués. La victime obtient 10 000 € de provision mais son véritable préjudice sera évalué le 15 mai 2018, après une expertise médicale.

(1) Prénom d’emprunt.


Delphine Le Normand
Plublié par : ouest-france.fr

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com