* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter


ARTICLE DE PRESSE
 
A travers cet article réalisé par Hélène Jaquet pour le magazine SANGLIER Techniques de Chasse, découvrez ma passion pour le créancement,
le déblocage et la rééducation des chiens courants.
 






























Texte intégral d' Hélène JACQUET
 
Bien niché dans la région du Var, Michel Blanc est un cas à part : devenu éleveur sur le tard , il a tout lâché pour assouvir sa passion des grands chiens courants : « Je suis né en 1944, dans un petit village varois où j'ai grandi et fait mes premiers pas, les plus vieilles familles de Cotignac me connaissent. J'ai été élevé par mes grands-parents paternels, exploitants agricoles et marchands de chevaux de trait, toujours entouré d'animaux. Je garde une éternelle nostalgie de cette époque. Casimir Blanc, mon grand-père, m'a transmis la passion des animaux. Très jeune, à ses côtés, j'ai découvert la nature et les plaisirs de la chasse.. . » Alors, lorsqu'il décide d'opérer une véritable
reconversion et de consacrer sa vie aux chiens de chasse, après trente ans passés dans le nettoyage industriel en région parisienne, c'est tout naturellement un retour aux sources.
Pour Michel Blanc, il n'y a pas de cas impossible. Il faut juste du temps pour qu'un chien retrouve ses instincts.

34
Casimir Blanc, l'inspirateur
C'est sur les terres familiales, sur une parcelle de coteaux de vignes, qu'il installe son élevage. « Mon grand père, un très grand chasseur du Var, m'a tout appris et je voulais absolument revenir sur ses terres. C'était en 2000 et l'engouement pour le sanglier avait déjà démarré, surtout dans le Sud, mais je voyais bien que les chasseurs avaient des soucis avec leurs chiens. J'ai donc décidé de me lancer dans l'aventure des chiens courants que j'avais tant vus à la chasse avec Casimir. » Grands courants à poil dur ou à poil ras, toutes les races trouvent aujourd'hui leur place à l'élevage du Clos du Poste : bruno du Jura, griffon vendéen, anglo-français, griffon nivernais, bleu de Gascogne, chien d'Artois, ariégeois, briquet de Provence ou porcelaine. Plusieurs portées de belle lignée sortent de chez lui chaque année et sa renommée chez les amateurs de grands courants n'est plus à faire. Les points communs de tous ces courants sont une ténacité remarquable, une belle endurance et surtout une robus­tesse à toute épreuve." Ce sont des guer­riers! » s'amuse Michel.

Sa passion : débloquer les chiens pour le sanglier !
Mais quand le guerrier tant attendu se bloque et ne veut plus chasser, le chasseur, qui a souvent investi une somme importante pour son acquisition, commence  à râler... et c'est là que la passion de Michel Blanc trouve tout son sens. « C'est  réellement ma passion de débloquer les chiens courants. Ce qui m'intéresse est de prendre des chiens devenus craintifs et peureux, qui ont perdu confiance (incompatibilité avec leur ancien maître) et de leur redonner l'instinct et le plaisir de chasser. Tous les chiens de chasse ont un don naturel qui a souvent été bloqué par l'ancien conducteur ; parfois par excès d'agressivité. J'étudie les chiens et en fonction de leur caractère, de leur compor­tement, j'adapte une méthode individuelle. » Dans 80 % des cas, les chiens retrouvent 100 % de leurs capacités et arrivent à faire d'excellentes prestations : ils chassent le sanglier, le chevreuil, le lièvre, le renard et le lapin avec le même acharnement qu'aux
premiers jours. " L'une de mes plus belles réussites a été le cas d'un porcelaine totalement en opposition avec son maître et qui restait prostré. Je l'ai pris et installé dans une niche chez moi à 30 m de la maison : pendant longtemps je ne pouvais pas l'approcher, il avait peur de l'humain, les yeux vitreux, et ne sortait que la nuit ; on se regardait et c 'est tout. Aujourd'hui, c'est devenu le n°1 de mes chiens! »

Une thérapie de groupe !
En fait , Michel Blanc aime plus les chiens que la chasse :" Je ne tue pratiquement pas, la seule chose qui m'intéresse c'est fa maîtrise des chiens... "
C'est pour cela qu'il consacre tout son temps à leur thérapie, avec entre autres, la collabora!ion de ses propres chiens, fidèles aides-soi­ gnants :
" Ma méthode est de faire travailler les chiens bloqués avec un ou deux chiens de tête âgés de 6 à 7 ans. Le chien que je choisis est expérimenté, obéissant, équilibré : il sait ce qu'il doit faire en fonction de ce que je lui demande. Il est méthodique. Je sors régulièrement dans mon parc de créance plusieurs fois par semaine, hors saison de chasse, les chiens bloqués avec un ou deux chiens de tête. » Petit à petit, les bêtes reprennent confiance et goût à la chasse. Leur « don naturel » reprend le dessus plus ou moins rapidement, selon qu'ils sont rapprocheurs, chiens de pied, de voix.
Son prochain challenge (lorsqu'il sera remis d'une mauvaise chute de 5 m suite à une rencontre avec un sanglier agressif) sera d'apprendre à aboyer à Écho, un bleu de Gascogne de 18 mois, qui malgré son nom, ne veut pas aboyer. Et Michel va y arriver, il en est sûr ! Sa méthode est fondée sur la passion, la patience et la douceur, il parle beaucoup aux chiens, les caresse, les rassure et les flatte. C'est une vraie thérapie comportementale pour chiens de chasse.  

Le dernier permis de chasser de Casimir Blanc, grand-père de Michel, délivré en 1966 alors qu'il était âgé de 77 ans !

Pratique
Élevage du Clos de La Poste, Michel Blanc.
Tél.: 04 94 77 76 01.
Site : www.leclosduposte.com

35


 
Site Web : http://www.chasseurdesanglier.net

SANGLIER Techniques de Chasses • N°20
Trimestriel • Juillet - Août - Septembre 2011 • p.34/35
 


 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com