* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

SAUVER SON CHIEN EN CAS D'URGENCE

 


 


La trousse contient les éléments de premier secours


Si votre chien est blessé ou victime d’une urgence médicale, réagissez rapidement.

Dans certaines situations, faire le bon geste peut tout simplement sauver la vie de votre animal.

 
  • Ayez toujours une trousse de premiers soins à votre disposition.
  • Agissez avec prudence. Un chien effrayé ou accidenté peut mordre même les personnes qu’il connaît et apprécie.
  • Les petits chiens qui ne souffrent d’aucune fracture peuvent être enveloppés douillettement dans une vieille serviette.
  • En cas de saignement, appliquez des compresses ou un bandage de compression autour des membres. En général, les garrots ne sont pas recommandés car ils peuvent couper la circulation du sang, s’ils ne sont pas correctement posés.
  • Ne déplacez pas votre chien sans raison. S’il est blessé et incapable de marcher, au besoin, soulevez-le à l’aide d’une planche ou d’une couverture.
  • Maintenez votre chien au chaud, surtout s’il est inconscient, trempé ou en état de choc à la suite d’une hémorragie ou d’autres traumatismes.
  • Si votre chien ne semble pas respirer, pratiquez une réanimation cardio-respiratoire (RCR). Dans le cas d’un petit chien, la respiration artificielle est pratiquée en effectuant des compressions au centre de la poitrine. Chez un plus grand chien, vous pouvez insuffler de l’air dans son museau, tout en fermant sa gueule avec vos mains. Tandis que votre chien est couché sur le côté, des compressions sur le cœur peuvent également être efficaces. Attention, une RCR vigoureuse peut être dangereuse si votre chien respire ou que son cœur bat. Vérifiez bien avant de tenter cette opération.

Publié par : www.purina.fr


La trousse d'urgence pour le chien


Que faire si votre chien se blesse ou semble malade ? Afin de pouvoir réagir instantanément aux problèmes de santé de votre chien, et en attendant la visite chez le vétérinaire, il existe quelques produits à avoir toujours sous la main.
 

  • Les coordonnées importantes :

Ayez toujours avec vous le numéro de téléphone de votre vétérinaire habituel, ainsi que celui du service vétérinaire d'urgence de votre région (clinique ouverte 24h/24, vétérinaire à domicile).

 
  • Le carnet de santé de votre animal :

Conservez-le dans votre trousse d'urgence, ainsi vous l'aurez avec vous si vous partez en vacances ou si vous amenez votre compagnon chez le vétérinaire.

Bien que le carnet de santé du chien serve principalement de support aux vignettes de vaccins, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire d'y reporter toute maladie que votre chien aurait pu avoir, les résultats de tout examen entrepris, ou toute intervention que votre compagnon aurait pu subir tout au long de sa vie.

 
  • Les produits de soins :

1/ Du coton et une boîte de compresses stériles
2/ Un antiseptique de type Chlorexivet® (spécifiquement conçu pour les chiens et chats), Mercryl®, Bétadine®, ou Hexomédine®, Iodosol® afin d'assurer une désinfection immédiate
3/ Un bandage de type collant ou auto-fixant, afin de maintenir un pansement. Attention, il ne faut jamais trop serrer un pansement
4/ Une paire de ciseaux ou un couteau, pour couper les bandes, les pansements, voire les poils autour d'une plaie éventuelle
5/ Un thermomètre, afin de renseigner rapidement votre vétérinaire si vous l'appelez, il pourra alors vous dire plus précisément la marche à suivre.
  • Les médicaments :

1/ Le traitement en cours s'il y a lieu
2/ Un médicament homéopathique pour les traumatismes et les chocs
3/ Un calmant (homéopathique également) en cas de stress de votre chien.


Attention, il ne faut jamais donner de l'aspirine (acide acetylsalicylique) et ses dérivés, de paracétamol ou d'ibuprofène à un chien de votre propre chef.

En cas de doute, si vous ne savez pas que faire, appelez votre vétérinaire, il vous renseignera et vous accueillera en cas d'urgence.

 
Crédits photo : © Wanimo
Publié par : www.wanimo.com

 
 

 

Cas particuliers



 

Coup de chaleur ou épuisement : rendez-vous immédiatement dans une clinique vétérinaire. Au cours du trajet, aspergez d’eau fraîche le corps de l’animal ou enveloppez-le dans un linge humide.

A faire :

  • Mettre le chien dans un endroit au frais si votre chien est en difficulté respiratoire
  • Lui maintenir la tête entre les pattes, sur le ventre
  • Appeler le vétérinaire

A ne pas faire :

  • Trop le manipuler
  • Mettre un animal cardiaque au chaud
  • Le positionner sur le côté 
 

Blessures à l’œil : dans ce cas, humidifiez le globe oculaire affecté, couvrez-le doucement et, si nécessaire, appliquez des compresses pour arrêter le saignement. Consultez vite votre vétérinaire, les lésions oculaires requièrent des soins immédiats.

A faire :

  • Rincer l’oeil avec du sérum physiologique en cas de contact avec un produit dangereux
  • Prendre l’oeil entre deux compresses et le protéger s’il est sorti de son orbite
  • Fixer une compresse dessus pour le protéger

A ne pas faire :

  • Trouver un antidote au produit de brûlure
  • Mettre un collyre de votre pharmacie
  • Toucher l’oeil
 

Diabète : si votre chien est diabétique et qu’il est victime d’une crise d’hypoglycémie (tout en étant conscient), mettez-lui sans arrêt de l’eau sucrée ou du miel sur la langue jusqu’à ce que vous arriviez chez le vétérinaire et que celui-ci puisse mesurer le niveau de glucose dans le sang.
 

Crise : aussi brève soit-elle, appelez votre vétérinaire qui vous indiquera si vous devez lui amener votre chien ou si c’est trop risqué de le transporter. Des crises de plus d’une minute ou brèves mais répétées constituent une urgence médicale et requièrent des soins immédiats.

A faire :

  • Protéger le chien de ses propres mouvements
  • Le mettre dans une pièce au calme
  • Essayer de le calmer en lui parlant
  • Tirer sa langue
  • Le mettre dans un endroit au frais

A ne pas faire :

  • Le transporter
  • Le stimuler
 

Si votre chien est pris d’une attaque

  • Maintenez la distance car certains chiens peuvent mordre s’ils sont opprimés et effrayés et il vaut mieux ne pas augmenter leur stress.
  • Enlevez tous les objets potentiellement dangereux.
  • Éteignez toutes les sources de stimuli, telles que la radio, la TV et les lumières ; créez un environnement paisible, calme et sombre.
  • Téléphonez à votre vétérinaire pour obtenir des conseils.


Faire un pansement sur une hémorragie
  • Il faut faire un pansement dit compressif : mettez beaucoup de compresses, puis serrez avec une bande. Un pansement compressif ou un garrot ne doit pas être laissé en place plus de deux heures. Notez l’heure de pose et allez chez un vétérinaire.

Le massage cardiaque
  • Posez votre chien sur le côté droit. Mettez une main à plat sur son flanc et appuyez par à-coups sur cette main avec votre autre main de façon à stimuler le cœur.



Publié par : www.purina.fr

 



 




Il est important de parer à toutes éventualités et de savoir transporter un chien blessé ou accidenté chez le vétérinaire sans aggraver son cas.

Un docteur vétérinaire vous explique dans cette vidéo comment transporter un chien blessé correctement.

Le chien peut, par réflexe douloureux, pincer ou mordre celui qui tente de le saisir. Il est donc important d’être précautionneux quand vous manipulez un chien blessé.

La meilleure technique pour attraper le chien est de prendre une grande serviette éponge, d’y mettre l’animal au centre, puis de retourner l’animal et la serviette pour transporter l’animal comme s’il était dans un hamac.

Ainsi, l’animal ne se blessera pas plus et ne risque pas de vous blesser.


 

 

 

 
Publié par : wamiz.com

 

Les traumatismes médullaires

Si vous devez déplacer un chien qui a une lésion médullaire (ce qui comprend des signes d’inconscience, des pupilles de taille différentes, un état de choc, du sang qui coule de différents orifices ou la paralysie), alors vous devez utiliser la meilleure méthode possible qui dépend de la taille de l’animal et des matériaux que vous avez à votre disposition.

S’il est clair qu’une lésion de la moelle existe, trouvez un objet qui a une surface ferme comme un traîneau, du contreplaqué, ou même un écran de fenêtre. Placez doucement le chien sur la surface. Assurez-vous qu’il est couché sur le côté. Veillez à ne pas tordre le corps du chien quand vous le déplacez. Une autre option est d’utiliser une serviette ou une couverture afin de déplacer le chien. Il est toujours préférable d’avoir un peu d’aide afin que vous puissiez mieux glisser le chien blessé sur le plateau ou une couverture, ainsi que d’avoir quelqu’un pour monter sur le siège arrière avec le chien pour aller à l’hôpital.

Blessures à la patte

Si vous pensez que le chien blessé souffre d’une fracture du bassin ou d’une blessure à la patte (ce qui comprend des signes de boiterie, une enflure et une extrême sensibilité) le transport de l’animal peut être un peu plus facile. Cependant, vous devez également être très prudent pour ne pas blesser davantage la patte.

La première chose que vous devez faire est de créer une attelle afin de diminuer le gonflement de sorte que la blessure sera plus facile à réparer quand le chien arrive à l’hôpital. Ensuite, voyez si le chien peut marcher avec l’attelle, ou au moins se lever. S’il peut alors vous pouvez lui permettre de marcher vers la voiture avec votre aide.

Si le chien ne peut pas marcher ou se lever du tout, alors vous devez supposer qu’il existe une fracture plus grave ailleurs, ou pire encore, qu’il a une blessure de la moelle épinière. Si c’est le cas, alors vous devez suivre les étapes de transport mentionnées ci-dessus pour les traumatismes médullaires.

La sécurité du transport

Indépendamment de ce qu’est la blessure, une fois que le chien blessé est dans votre véhicule, il doit être retenu à tout moment. Il s’agit simplement d’une question de sécurité pour vous et pour le chien. Il vaut mieux mettre les petits dans une caisse de transport. Si aucune n’est disponible, utilisez un carton avec une couverture à l’intérieur. Les chiens de plus grande taille sont un peu plus difficiles à isoler et il est donc préférable d’avoir quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de l’hôpital afin de s’asseoir avec le chien sur le banquette arrière et le faire rester tranquille.

En utilisant des précautions particulières avec les conseils fournis ici pour transporter un chien ou autre animal de compagnie blessé, vous pouvez réduire considérablement les chances d’autres blessures.

- See more at: http://www.chientifique.fr/conseils/sante-et-hygiene/premiers-secours/comment-transporter-un-chien-blesse-en-securite#sthash.DYrXBW0i.dpuf

Les traumatismes médullaires

Si vous devez déplacer un chien qui a une lésion médullaire (ce qui comprend des signes d’inconscience, des pupilles de taille différentes, un état de choc, du sang qui coule de différents orifices ou la paralysie), alors vous devez utiliser la meilleure méthode possible qui dépend de la taille de l’animal et des matériaux que vous avez à votre disposition.

S’il est clair qu’une lésion de la moelle existe, trouvez un objet qui a une surface ferme comme un traîneau, du contreplaqué, ou même un écran de fenêtre. Placez doucement le chien sur la surface. Assurez-vous qu’il est couché sur le côté. Veillez à ne pas tordre le corps du chien quand vous le déplacez. Une autre option est d’utiliser une serviette ou une couverture afin de déplacer le chien. Il est toujours préférable d’avoir un peu d’aide afin que vous puissiez mieux glisser le chien blessé sur le plateau ou une couverture, ainsi que d’avoir quelqu’un pour monter sur le siège arrière avec le chien pour aller à l’hôpital.

Blessures à la patte

Si vous pensez que le chien blessé souffre d’une fracture du bassin ou d’une blessure à la patte (ce qui comprend des signes de boiterie, une enflure et une extrême sensibilité) le transport de l’animal peut être un peu plus facile. Cependant, vous devez également être très prudent pour ne pas blesser davantage la patte.

La première chose que vous devez faire est de créer une attelle afin de diminuer le gonflement de sorte que la blessure sera plus facile à réparer quand le chien arrive à l’hôpital. Ensuite, voyez si le chien peut marcher avec l’attelle, ou au moins se lever. S’il peut alors vous pouvez lui permettre de marcher vers la voiture avec votre aide.

Si le chien ne peut pas marcher ou se lever du tout, alors vous devez supposer qu’il existe une fracture plus grave ailleurs, ou pire encore, qu’il a une blessure de la moelle épinière. Si c’est le cas, alors vous devez suivre les étapes de transport mentionnées ci-dessus pour les traumatismes médullaires.

La sécurité du transport

Indépendamment de ce qu’est la blessure, une fois que le chien blessé est dans votre véhicule, il doit être retenu à tout moment. Il s’agit simplement d’une question de sécurité pour vous et pour le chien. Il vaut mieux mettre les petits dans une caisse de transport. Si aucune n’est disponible, utilisez un carton avec une couverture à l’intérieur. Les chiens de plus grande taille sont un peu plus difficiles à isoler et il est donc préférable d’avoir quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de l’hôpital afin de s’asseoir avec le chien sur le banquette arrière et le faire rester tranquille.

En utilisant des précautions particulières avec les conseils fournis ici pour transporter un chien ou autre animal de compagnie blessé, vous pouvez réduire considérablement les chances d’autres blessures.

- See more at: http://www.chientifique.fr/conseils/sante-et-hygiene/premiers-secours/comment-transporter-un-chien-blesse-en-securite#sthash.DYrXBW0i.dpuf

Les traumatismes médullaires

Si vous devez déplacer un chien qui a une lésion médullaire (ce qui comprend des signes d’inconscience, des pupilles de taille différentes, un état de choc, du sang qui coule de différents orifices ou la paralysie), alors vous devez utiliser la meilleure méthode possible qui dépend de la taille de l’animal et des matériaux que vous avez à votre disposition.

S’il est clair qu’une lésion de la moelle existe, trouvez un objet qui a une surface ferme comme un traîneau, du contreplaqué, ou même un écran de fenêtre. Placez doucement le chien sur la surface. Assurez-vous qu’il est couché sur le côté. Veillez à ne pas tordre le corps du chien quand vous le déplacez. Une autre option est d’utiliser une serviette ou une couverture afin de déplacer le chien. Il est toujours préférable d’avoir un peu d’aide afin que vous puissiez mieux glisser le chien blessé sur le plateau ou une couverture, ainsi que d’avoir quelqu’un pour monter sur le siège arrière avec le chien pour aller à l’hôpital.

Blessures à la patte

Si vous pensez que le chien blessé souffre d’une fracture du bassin ou d’une blessure à la patte (ce qui comprend des signes de boiterie, une enflure et une extrême sensibilité) le transport de l’animal peut être un peu plus facile. Cependant, vous devez également être très prudent pour ne pas blesser davantage la patte.

La première chose que vous devez faire est de créer une attelle afin de diminuer le gonflement de sorte que la blessure sera plus facile à réparer quand le chien arrive à l’hôpital. Ensuite, voyez si le chien peut marcher avec l’attelle, ou au moins se lever. S’il peut alors vous pouvez lui permettre de marcher vers la voiture avec votre aide.

Si le chien ne peut pas marcher ou se lever du tout, alors vous devez supposer qu’il existe une fracture plus grave ailleurs, ou pire encore, qu’il a une blessure de la moelle épinière. Si c’est le cas, alors vous devez suivre les étapes de transport mentionnées ci-dessus pour les traumatismes médullaires.

La sécurité du transport

Indépendamment de ce qu’est la blessure, une fois que le chien blessé est dans votre véhicule, il doit être retenu à tout moment. Il s’agit simplement d’une question de sécurité pour vous et pour le chien. Il vaut mieux mettre les petits dans une caisse de transport. Si aucune n’est disponible, utilisez un carton avec une couverture à l’intérieur. Les chiens de plus grande taille sont un peu plus difficiles à isoler et il est donc préférable d’avoir quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de l’hôpital afin de s’asseoir avec le chien sur le banquette arrière et le faire rester tranquille.

En utilisant des précautions particulières avec les conseils fournis ici pour transporter un chien ou autre animal de compagnie blessé, vous pouvez réduire considérablement les chances d’autres blessures.

- See more at: http://www.chientifique.fr/conseils/sante-et-hygiene/premiers-secours/comment-transporter-un-chien-blesse-en-securite#sthash.DYrXBW0i.dpuf

Les traumatismes médullaires

Si vous devez déplacer un chien qui a une lésion médullaire (ce qui comprend des signes d’inconscience, des pupilles de taille différentes, un état de choc, du sang qui coule de différents orifices ou la paralysie), alors vous devez utiliser la meilleure méthode possible qui dépend de la taille de l’animal et des matériaux que vous avez à votre disposition.

S’il est clair qu’une lésion de la moelle existe, trouvez un objet qui a une surface ferme comme un traîneau, du contreplaqué, ou même un écran de fenêtre. Placez doucement le chien sur la surface. Assurez-vous qu’il est couché sur le côté. Veillez à ne pas tordre le corps du chien quand vous le déplacez. Une autre option est d’utiliser une serviette ou une couverture afin de déplacer le chien. Il est toujours préférable d’avoir un peu d’aide afin que vous puissiez mieux glisser le chien blessé sur le plateau ou une couverture, ainsi que d’avoir quelqu’un pour monter sur le siège arrière avec le chien pour aller à l’hôpital.

Blessures à la patte

Si vous pensez que le chien blessé souffre d’une fracture du bassin ou d’une blessure à la patte (ce qui comprend des signes de boiterie, une enflure et une extrême sensibilité) le transport de l’animal peut être un peu plus facile. Cependant, vous devez également être très prudent pour ne pas blesser davantage la patte.

La première chose que vous devez faire est de créer une attelle afin de diminuer le gonflement de sorte que la blessure sera plus facile à réparer quand le chien arrive à l’hôpital. Ensuite, voyez si le chien peut marcher avec l’attelle, ou au moins se lever. S’il peut alors vous pouvez lui permettre de marcher vers la voiture avec votre aide.

Si le chien ne peut pas marcher ou se lever du tout, alors vous devez supposer qu’il existe une fracture plus grave ailleurs, ou pire encore, qu’il a une blessure de la moelle épinière. Si c’est le cas, alors vous devez suivre les étapes de transport mentionnées ci-dessus pour les traumatismes médullaires.

La sécurité du transport

Indépendamment de ce qu’est la blessure, une fois que le chien blessé est dans votre véhicule, il doit être retenu à tout moment. Il s’agit simplement d’une question de sécurité pour vous et pour le chien. Il vaut mieux mettre les petits dans une caisse de transport. Si aucune n’est disponible, utilisez un carton avec une couverture à l’intérieur. Les chiens de plus grande taille sont un peu plus difficiles à isoler et il est donc préférable d’avoir quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de l’hôpital afin de s’asseoir avec le chien sur le banquette arrière et le faire rester tranquille.

En utilisant des précautions particulières avec les conseils fournis ici pour transporter un chien ou autre animal de compagnie blessé, vous pouvez réduire considérablement les chances d’autres blessures.

- See more at: http://www.chientifique.fr/conseils/sante-et-hygiene/premiers-secours/comment-transporter-un-chien-blesse-en-securite#sthash.DYrXBW0i.dpuf
Les traumatismes médullaires

Si vous devez déplacer un chien qui a une lésion médullaire (ce qui comprend des signes d’inconscience, des pupilles de taille différentes, un état de choc, du sang qui coule de différents orifices ou la paralysie), alors vous devez utiliser la meilleure méthode possible qui dépend de la taille de l’animal et des matériaux que vous avez à votre disposition.

S’il est clair qu’une lésion de la moelle existe, trouvez un objet qui a une surface ferme comme un traîneau, du contreplaqué, ou même un écran de fenêtre. Placez doucement le chien sur la surface. Assurez-vous qu’il est couché sur le côté. Veillez à ne pas tordre le corps du chien quand vous le déplacez.

Une autre option est d’utiliser une serviette ou une couverture afin de déplacer le chien. Il est toujours préférable d’avoir un peu d’aide afin que vous puissiez mieux glisser le chien blessé sur le plateau ou une couverture, ainsi que d’avoir quelqu’un pour monter sur le siège arrière avec le chien pour aller à l’hôpital.


 
Blessures à la patte

Si vous pensez que le chien blessé souffre d’une fracture du bassin ou d’une blessure à la patte (ce qui comprend des signes de boiterie, une enflure et une extrême sensibilité) le transport de l’animal peut être un peu plus facile.

Cependant, vous devez également être très prudent pour ne pas blesser davantage la patte. La première chose que vous devez faire est de créer une attelle afin de diminuer le gonflement de sorte que la blessure sera plus facile à réparer quand le chien arrive à l’hôpital. Ensuite, voyez si le chien peut marcher avec l’attelle, ou au moins se lever. S’il peut alors vous pouvez lui permettre de marcher vers la voiture avec votre aide.

Si le chien ne peut pas marcher ou se lever du tout, alors vous devez supposer qu’il existe une fracture plus grave ailleurs, ou pire encore, qu’il a une blessure de la moelle épinière. Si c’est le cas, alors vous devez suivre les étapes de transport mentionnées ci-dessus pour les traumatismes médullaires.


La sécurité du transport

Indépendamment de ce qu’est la blessure, une fois que le chien blessé est dans votre véhicule, il doit être retenu à tout moment. Il s’agit simplement d’une question de sécurité pour vous et pour le chien. Il vaut mieux mettre les petits dans une caisse de transport.

Si aucune n’est disponible, utilisez un carton avec une couverture à l’intérieur. Les chiens de plus grande taille sont un peu plus difficiles à isoler et il est donc préférable d’avoir quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de l’hôpital afin de s’asseoir avec le chien sur le banquette arrière et le faire rester tranquille.

En utilisant des précautions particulières avec les conseils fournis ici pour transporter un chien ou autre animal de compagnie blessé, vous pouvez réduire considérablement les chances d’autres blessures.



Publié par : www.chientifique.fr

 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com