* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

URGENT
AVIS DE RECHERCHE CHIENS DISPARUS
 

   Jura - Moutonne - 39

Ses quatre chiens de chasse volés près d’Orgelet,
il promet une récompense pour les retrouver


Une récompense sera offerte à qui permettra de retrouver les chiens
Une récompense sera offerte à qui permettra de retrouver les chiens (©DR))- Source : actu.fr

 
Quatre chiens de chasse, des setters anglais, ont été volés, dans la nuit du 15 mars 2020 à Moutonne, près d'Orgelet. Leur maître fait tout pour les retrouver.

« Ce n’est pas un vol, c’est en enlèvement ! Ce sont quatre membres de ma famille à part entière qui ont disparu ! »

 - Depuis le 15 mars 2020, Frederic Heraud est à la recherche de quatre chiens qui ont été dérobés chez lui, vraisemblablement dans la nuit entre 1 heure et 1h30 du matin à Moutonne, près d’Orgelet.

 - Ce samedi, il n’était pas chez lui, mais à Lyon, pour quelques jours de vacances. Mais avec le début de la crise du Covid-19 et la fermeture des bars et restaurants, avec son épouse, ils ont décidé de rentrer plus tôt, le dimanche après-midi :

    " C’est là qu’on a constaté que le chenil était ouvert et que les chiens avaient disparu. Ils sont rentrés dans la propriété en coupant des barbelés, sont allés au chenil, ont pris les quatre chiens. Des voisins m’ont dit les avoir entendu aboyer de façon inhabituelle vers cette heure-là. "
 - Gipsie, Loriot, Neptune et Petrat ont 9 ans, 5 ans, 3 ans et un an. Ce sont le père, la mère et les deux filles. Tous sont LOF, tatoués, pucés. Mais s’ils faisaient des concours, c’est en amateur. « Je suis un particulier, pas un professionnel. La jeune chienne a gagné un concours de beauté, les autres participaient à des concours de travail, mais c’est tout. »

En vidéo, il s’adresse à ses voleurs
:
 


 
Réseau spécialisé ou braconniers
Pour lui, ces chiens ont été volés soit par un réseau spécialisé, qui les exporte à l’étranger, soit par des braconniers. « Dans ce cas, il arrive qu’on les retrouve, car à la moindre alerte, ils s’en vont et laissent les chiens sur place. »

 - Bien entendu, une plainte a été déposée auprès de la brigade de gendarmerie. Mais avec la crise du Covid-19 à gérer, les gendarmes sont déjà bien occupés :
    " L’enquêteur m’a dit qu’il allait demander pour effectuer un bornage des téléphones portables pour cette nuit-là, mais c’est au Procureur de décider, mais ce ne sont que des chiens, ils n’ont pas une grande valeur marchande. "

Pour mettre toutes ses chances de son côté, Frederic Heraud s’est adressé à une association spécialisée dans la disparition des chiens, s’est mis en contact avec les Fédérations de chasse et diffuse une affichette, sur laquelle il promet une récompense à qui lui permettra de récupérer ses chiens. Il demande aussi à ceux qui auraient pu apercevoir un véhicule suspect sur la route entre Moutonne et Orgelet ou dans le village, de le signaler.


 
https://static.actu.fr/uploads/2020/04/chiens1-854x496.jpg
Un des quatre chiens volés à Moutonne (©DR)- Source : actu.fr


Publié par : actu.fr
   Haute-Loire - Raucoules - 43

Deux chiens de chasse volés deux fois en une semaine


https://www.lacommere43.fr/media/k2/items/cache/7b5e21d546db1865a351fc1a10d7ef70_XL.jpg?t=1572535210
Illustration source : lacommere43.fr
 
Deux chiens de chasse de race épagneul breton ont été volés dans leur chenil à Raucoules. Le vol s'est répété deux fois en une semaine.

- Le premier vol a été opéré dans la nuit du 12 au 13 octobre. Ces deux chiens de race épagneul breton de couleur noir et blanc panaché/bringé se trouvaient dans leur chenil protégé par un cadenas. La protection a été forcée pour s'emparer des deux animaux.
- Leur propriétaire, qui est par ailleurs le président de la société de chasse de Raucoules, est parvenu à les récupérer quatre jours plus tard.
Les deux chiens ont ensuite été de nouveau dérobés dans la nuit du 19 au 20 octobre.
- Soit deux vols consécutifs en une semaine.
- Une plainte a été déposée à la gendarmerie et une enquête est en cours.

Toute personne susceptible de donner des informations peut contacter le 06 72 62 30 18.
Publié par : lacommere43.fr
 
  Centre-Finistère - 29

Cinq chiens de chasse disparaissent de leur chenil


Mistral, comme quatre de ces copains ont disparu de leur maison de Pleyben, depuis le 16 octobre 2019.
| Claudette  Flammer - Source :
ouest-france.fr


Triste surprise pour cet éleveur de la commune de Pleyben (Finistère). Il y a quelques jours, cinq épagneuls bretons de son petit élevage ont disparu. Pas d’effraction, pas d’alerte donnée par le beauceron, mais au petit matin le propriétaire découvre sa voiture bloquée par des palettes et des traces de passage dissimulées.

« Où sont-ils ? Est-ce qu’ils sont bien traités ? On pense à eux, c’est les copains. » Quelques jours après la disparition de ses chiens, Henri Floc’hic est triste et désolé. Dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 octobre 2019, cinq épagneuls bretons de son petit élevage familial qui en compte huit ont disparu.

« C’était une nuit particulière, se souvient Henri Floc’hic. La pluie battante couvrait tous les bruits, les chiens étaient dans leurs box. » L’homme se couche et se lève comme d’habitude, pour partir au travail vers 3 h 30.
Las. Quand il veut récupérer sa voiture, stationnée dans le hangar, elle est bloquée à l’avant par des palettes de bois et des poubelles. Pensant à une mauvaise blague, il prend la route dans la nuit et en avertit sa compagne dans la matinée. N’étant pas à l’origine de l’initiative, elle sort alors de la maison située à quelques mètres des box, de l’autre côté de la cour et découvre que Ouzpen (un mâle de 18 mois), Mistral (mâle de trois ans), Faro (mâle de neuf ans), Glazick (femelle de huit ans) et Pin Up (femelle de quatre mois) manquent à l’appel. Des chiens de chasse vifs et avec du caractère.

Source : ouest-france.fr

Pas d’effraction, pas d’alerte donnée par leur beauceron situé à l’entrée des box, mais dans la cour, les traces d’un passage ont été dissimulées. Le racloir a été retrouvé abandonné à l’entrée d’un champ situé un plus près de la route départementale.

Pour Henri Floc’hic qui élève des chiens de chasse depuis 34 ans, « c’est un traumatisme affectif plus que tout ». Lui et sa compagne, Claudette, en appellent à la bienveillance de tous. Leur message sur Facebook, pour tenter de retrouver leurs animaux a déjà été partagé plus de 11 000 fois. En vain pour l’heure.

Dans le même temps, ils ont déposé plainte à la gendarmerie. Une enquête et en cours. Pour tout renseignement : Tél. 06 72 96 58 02 (Claudette Flammer).

Carole TYMEN
Publié par : ouest-france.fr

 
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com