* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

LES ACTUALITÉS  DU JOUR 
 

Bonne Année39+ 2021 Animations du Nouvel An Cliparts, Images et Graphiques gratuits ( Gif, Png, Jpg)

   Morbihan - 56
 

En Bretagne, les chasseurs forment les agriculteurs
pour réguler le grand gibier


Source : chassons.com

À Questembert, dans le Morbihan, les agriculteurs grincent des dents depuis un moment. Ils en ont marre que leurs cultures soient ravagées par la faune sauvage. Les sangliers s’attaquent au maïs, les chevreuils aux haricots verts, et très vite il ne reste plus rien. Et ça ne va pas en s’arrangeant. En 2015, 80 000 € d’indemnisation ont été versés aux agriculteurs suite aux dégâts causés sur les récoltes par la faune sauvage. En 2019, on était à 200 000 €. En parallèle, le nombre de sangliers abattus dans le département est passé de 1500 à 3000 en très peu de temps. Il faut les réguler et pour cela, il faut des chasseurs.

Pour répondre à ce problème, la Fédération des Chasseurs du Morbihan, en collaboration avec la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) propose une opération originale : celle de financer le permis de chasse des agriculteurs. 500 € sont consacrés par candidat chasseur, et cette incitation a porté ses fruits, avec déjà 38 agriculteurs formés à la chasse, et 24 inscrits pour l’année 2021. Une très belle initiative qui montre  que chasseurs et agriculteurs peuvent travailler main dans la main.

 
Publié par : chassons.com

   Seine-Saint-Denis - 93
 

Le mouvement Abolissons la Vènerie
est-il sponsorisé par la ville de Montreuil ?

 
Crédit photo : DR – Le Parisien - Source : chassons.com

Le week-end dernier et comme chaque samedi l’équipage de la Futaie des Amis découplait en forêt de Compiègne. Et comme nous le révélait il y a huit jours dans nos colonnes le Maître d’équipage Alain Drach, depuis deux ans il ne se passe pas un week-end sans que les perturbateurs du mouvement Abolissons la Vènerie ne se rendent en forêt pour nuire au bon déroulement de la chasse.

Cris, mouvement de foule dans les enceintes, kidnapping de chiens, films intempestifs, l’équipage est assailli chaque samedi illégalement par l’équipe de Stanislas Broniszewski. En ce deuxième week-end de janvier une vingtaine de personnes du mouvement étaient donc en forêt pour perturber la chasse et l’un des activistes n’a rien trouvé de mieux que de se rendre en forêt (un samedi) avec une voiture de la Mairie de Montreuil pour haranguer les veneurs. Nous pouvons raisonnablement nous poser la question, cette intrusion était-elle connue des services de la mairie ou était-ce seulement un petit laisser aller d’une personne en manque de promenade masquée sur le nez et cagoule sur la tête ? La question mérite d’être posée notamment dans une mairie gérée il y a une quinzaine d’années par la meilleure amie des chasseurs, Dominique Voynet. Une enquête administrative serait en cours, nous ne manquerons pas de vous en communiquer les résultats prochainement?! Découvrez ci-dessus les images du véhicule dont la plaque d’immatriculation a été très élégamment floutée par les veneurs.

 

Publié par : chassons.com

 

   Calvados - 14

 

Des chasseurs retrouvent un homme blessé en plein champ

 

Dimanche 10 janvier 2021, vers 9h du matin, un homme en état d’hypothermie a été retrouvé par des chasseurs en plein champ sur la commune de Mesnil-au Grain.

L’homme aurait perdu le contrôle de son véhicule dans la nuit, dérapant peut-être à cause d’une plaque de verglas, et a fini sa course en plein champs.

Blessé au dos, l’homme a réussi à s’extraire de son véhicule mais n’a pas pu joindre les secours faute de téléphone. Par chance,  les chasseurs partis à la chasse ce matin-là, ont aperçu l’homme et ont pu prévenir immédiatement les pompiers. L’homme a été évacué vers l’hôpital.

Publié par :
chassepassion.net



 

   Indre-et-Loire - 37


Courrier de chasseur :
Le brocard de ma vie !

 
 

Source : chassons.com

Guillaume vient de réaliser le trophée de brocard de sa vie, la scène se déroule quelques jours après le premier janvier de cette année alors que la nature est encore couverte de givre?!

 - Nous voici en ce deuxième samedi de janvier, je suis invité dans une chasse en Indre-et-Loire par un ami. Au briefing le matin le Président décide de faire le « carré sale » car des traces de sanglier ont été repérés. Les consignes du jour offrent la possibilité de tir des sangliers, renards et d’un seul  brocard.
 - La chasse commence et je me retrouve sur un poste légèrement isolé sur une coulée de fuite. Il fait un soleil radieux mais le mercure indique -3, le moindre bruit met mes sens en alerte dans les feuilles gelées. Soudain, j’aperçois deux chevreuils qui se dérobent à environ quarante mètres dans le sous-bois.
 - J’épaule ma Remington 700 et place mon canon dans mon angle de tir. J’ai un peu de mal à identifier les animaux à cette distance. Puis soudain un troisième chevreuil apparaît, très discret et très méfiant?! Du coin de l’œil, sans bouger je vois les bois, plus de doute c’est un grand brocard?!
 - Il traverse mon angle de tir quelques secondes après les deux autres chevreuils, (qui étaient en fait des chevrettes), presse la détente et l’animal s’écroule d’une balle de 300 Win Mag à la base du cou.
 - Je tremble comme une feuille et annonce la mort avec ma pibole. Je ne réalise pas encore la taille de ce brocard.
 - Fin de battue, je vais voir mon animal pour lui rendre les honneurs et là je vois sa couronne de velours ! Magnifique. Je réalise enfin que c’est un très grand et vieux brocard et que c’est peut-être l’un des plus beaux prélèvements de toute ma vie.
Il accusera plus de 29 kilos à la balance, ce dernier n’avait pourtant presque plus de dents ! Un grand et vieux brocard.
Guillaume B. 


Publié par :
chassons.com


Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png