* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *

Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
Retour%20AccueilN'hésitez pas à me contacter


 

L'HYGIENE DU CHENIL

 



 
 

Hygiène du chenil : les règles à suivre

 

Pour loger nos chiens dans un environnement sain, il est très important de procéder régulièrement au nettoyage du chenil. Grâce à un minimum d'hygiène, la charge en micro organismes sera diminuée, ce qui permettra de réduire l'incidence de nombreuses pathologies (respiratoires, dermatologiques, digestives...).
Il est essentiel de ramasser fréquemment les déjections des chiens. Il est conseillé de le faire tous les 2 jours, après quoi beaucoup d'agents pathogènes commencent leur développement.
Lors d'épisodes de maladies infectieuses ou parasitaires, il faut évidemment nettoyer le chenil plus souvent.



Source iconographique : Chenil du Coteau de Beaurepaire

 

Quel type de sol faut il choisir ?

 

Le béton a l'avantage d'être très facile d'entretien, contrairement à la terre battue et aux sols mous qui s'imprègnent d'urine et d'eau. En revanche, les chiens aiment creuser, s'amuser, ce qui leur est permis uniquement lorsque le sol n'est pas bétonné. Dans ce cas là, ils pourront aussi ingérer de l'herbe afin de se «purger». On peut donc conseiller de bétonner le sol si le chenil est petit ou si les chiens sont nombreux. Si l'enclos est de taille suffisante, il est possible de laisser le sol tel quel. Il faut être attentif à ce que les chiens ne se brûlent pas les coussinets sur le béton en été. Chacun, en fonction de ses attentes et possibilités choisira le type de sol qui convient le mieux à son chenil.
Lorsque le type de sol le permet, il faut régulièrement procéder à un lavage à l'eau claire. Il permettra d'éliminer 90% de la population microbienne. Quand on lave à l'eau, on doit bien veiller à éliminer les poils, les bouts de bois, la terre... en résumé, toute la matière organique et minérale ! Ce type de nettoyage doit être fait le plus souvent possible.
Aussi, il convient de nettoyer à la brosse ou à l'aide du nettoyeur haute pression (idéal avec de l'eau chaude). Le nettoyage haute pression est très efficace car il élimine à lui seul 99,8% de la contamination, même sans désinfection ultérieure. Il est possible d'utiliser des savons pour le nettoyage préalable, mais il faut être conscient qu'ils ne tuent que très peu de bactéries.


La désinfection
 

Elle a pour but de contrôler le développement de la population microbienne.
Il vaut mieux un nettoyage sans  désinfection qu'une désinfection sans nettoyage préalable.

 

Afin de bien choisir son désinfectant, il est utile de savoir quelles sont les caractéristiques d'un désinfectant idéal

Il devrait avoir un spectre le plus large possible  (être actif contre les bactéries, les spores, les virus, les champignons, les œufs, larves et formes adultes des parasites)
Il devrait agir rapidement  et être actif le plus longtemps possible (notion de rémanence) » II ne devrait pas être toxique, ni pour les chiens, ni pour la nature, ni pour l'homme
Il doit être facile d'utilisation
Il doit être le moins cher possible
L'application de désinfectant doit être effectuée dans tous les types de chenils 

Les chenils dont le sol est bétonné seront préalablement passés au nettoyeur haute pression puis désinfectés. Dans le cas des chenils dont le sol reste en terre, comme il est difficile de nettoyer à l'eau, il est indispensable de désinfecter encore plus souvent. L'application de désinfectant peut être effectuée au pulvérisateur. Il convient dans ce cas-là de «forcer» la dose de produit.

Le formol : est un désinfectant très actif qui tue bactérie, virus, champignons et spores. Il est par contre peu efficace en présence de matière organique (par exemple poils, os, paille...).
Les vapeurs sont très irritantes pour les yeux, le nez et la gorge, il convient donc de porter un masque lors de l'application. Les animaux doivent être tenus à l'écart, ce qui le rend difficilement utilisable.
L'eau de javel : il faut diluer au moins un litre de javel pour 10 litres d'eau. Elle est efficace même à basse température. Attention l'eau de Javel est inactivée par les eaux dures
et par la matière organique. C 'est un produit corrosif pour le métal, les structures en fer du chenil seront donc abîmées au fil des nettoyages. Ce produit ne présente pas de rémanence. L'utilisation est donc limitée.
Les crésols ou acides cré-syliques.  Ils sont très actifs, même en présence de matière organique et peuvent être utilisés même en présence d'animaux ! Ils agissent sur les virus, bactéries, champignons et sur les œufs des parasites (vers notamment) . L'évaporation étant très lente, ils ont donc une longue rémanence (l'action persiste quelques jours après l'application du produit) . Ils sont odorants, on dit que cette odeur ferait fuir les rongeurs. Le fameux Crésyl ® apparaît donc comme le désinfectant idéal. C'est un des rares produits efficaces dans les chenils où le sol n'est pas bétonné.
Il est judicieux d'alterner le type de désinfectant utilisé, ceci afin de couvrir le spectre le plus large possible et d'éviter le développement de résistance chez les micro-organismes.
Lors d'épisode de parvoviro-se (appelée communément «gastroentérite») dans un chenil, il est important de savoir que le parvovirus résiste à la plupart des désinfectants classiques. Il faut à ce moment là se procurer (en pharmacie ou chez le vétérinaire) un désinfectant adapté et destiné à éliminer ce virus. Sinon, la javel est le désinfectant ménager de choix. Dans le cas de la maladie de Carré, le virus présente une très faible résistance à la javel et au formol, la désinfection des locaux est donc aisée.

 

Les particules en suspension dans l'air
 

Différents types de particules microscopiques polluent l'air :
Qu'elles soient d'origine minérale (provenant par exemple des matériaux de construction), d'origine organique (poils, cellules desquamées, aliments, foin) ou qu'elles soient vivantes (virus, bactéries, champignons), les poussières sont une cause favorisante dans le développement de maladies respiratoires. Il est important de changer la litière de foin ou de paille régulièrement. La litière doit être remplacée dès que la paille ou le foin est en trop petits morceaux. On évitera ainsi la formation de poussières dans les niches. L'air doit y être sain. Il est indispensable de nettoyer et de désinfecter les niches, seaux, mangeoires...

  • Il est important de veiller à éviter que de l'eau stagne aux abords du chenil. En effet, celle-ci attire les moustiques, qui, dans le bassin méditerranéen, transmettent la leishmaniose, la dirofilariose et bien d'autres pathologies. L'eau souillée peut être un réservoir de Lep-tospira. Cette bactérie provoque la leptospirose chez le chien, le renard et l'homme. Le chien se contamine au contact de l'urine de rongeurs (rats, mulots, souris...) ou en buvant de l'eau croupie. C'est une maladie très contagieuse. Cette bactérie résiste plusieurs mois dans le milieu extérieur, notamment dans l'eau douce.

Sans que ce soit trop contraignant, rien qu'en respectant quelques règles élémentaires d'hygiène, il est possible d'avoir un chenil très propre sans trop d'effort. Ainsi, on met nos chiens à l'écart de nombreux virus, bactéries, champignons et autres, ce qui leur épargne de nombreuses pathologies.



Maude Marcoccio-Dr Vétérinaire
Sanglier Passion août/sept.2006

 



Tout savoir sur l’entretien des chenils


Illustration source : chassepassion.net
 
L’entretien du chenil est obligatoire pour avoir des compagnons à quatre pattes en bonne santé. Protéger ses chiens est une nécessité quand on commence à parler le contrôle des clôtures, l’hygiène, la lutte contre les tiques, puces et autres vers qui leur polluent la vie… et indirectement la nôtre. Bref, l’habitat de nos limiers doivent donc être suivis comme il faut, nous leur devons bien cela !

Clôtures : contrôle et réparations

Avoir un chien à la maison n’est pas toujours facile ou adapté au mode de vie de son maître. Bon nombre de propriétaires choisissent alors l’option du chenil pour lieu de vie de leur compagnon à quatre pattes. Mais un tel endroit doit être hermétique afin de voir nos limiers se faire la belle soit pour chasser comme cela arrive pour certains trop passionnés ou bien pour saillir une belle située à quelques kilomètres lors de la période des chaleurs ! Ainsi, afin que de tels problèmes n’arrivent pas, un contrôle des clôtures est impératif. Au moindre doute dans ces dernières, il ne faut pas hésiter à réparer immédiatement car nos chiens à une facilité déconcertante de faire d’un trou de souris une belle ouverture pour s’échapper ! Réparer, reboucher : mieux vaut prévenir que de perdre un chien lors d’une divagation des suites d’un accrochage avec véhicule.

Le nettoyage du chenil
 
- Lieu de vie des compagnons à quatre pattes hors saison de chasse et dès leur retour des ballades cynégétiques, le chenil doit faire l’objet de toutes les attentions en termes de propreté. Ainsi, le ramassage des crottes et autres besoins est impératif quotidiennement au risque de voir ce lieu de vie souillé et surtout de voir apparaitre bactéries et autres vers issus des excréments colonisés par les mouches surtout en période chaude.
 - De plus, du coté de la niche, il ne faut pas hésiter à changer fréquemment la couverture dans laquelle s’enroule votre chien car comme nous, il aime ce qui est propre ! S’il y a de la paille, sortir cette dernière tous les quinze jours et la brûler est un bon rempart contre les puces qui aiment se développer dans ce milieu. Afin de lutter encore plus efficacement, ne pas hésiter à laver le sol du chenil, les murets et l’intérieur de la niche avec du Saniterpen  qui est un excellent désinfectant et insecticide performant. Le trop vaut mieux que le pas assez, surtout dans ce domaine ! Si l’on ajoute en complément une barrière végétale constituée de géranium citronnelle et de menthe à proximité de ce coin dédié, nos chiens sont alors protégés naturellement des insectes parasites, ces derniers ne supportant pas les effluves de ces plantes ! Une infusion de citron pulvérisée un peu partout dans le chenil en complément préventif est aussi efficace contre puces et tiques. Il en est de même en mettant de la fougère comme lit dans la niche en prévention des petits aphaniptères sur le corps de votre chien, ce qui lui évitera démangeaisons et maladies.  Mais cela ne vous dédouane pas de mettre un collier anti-puce !
 - Le vermifugeage est aussi un impératif pour lutter contre les parasites internes des chiens. Ainsi, ne pas hésiter à passer chez son véto ou sa pharmacie pour prendre un médicament adapté. Mais cela peut se faire aussi de manière totalement bio et naturelle en mettant de temps en temps de l’ail que ce soit en poudre ou frais dans la gamelle de son toutou, ce condiment ayant aussi la vertu de faire fuir les puces et les tiques lui aussi ! De plus, une possibilité de faire fuir les vers est d’agrémenter les croquettes de graines de courges et de melons broyées. Facilement trouvables en herboristerie ! Ces dernières éliminent les vers plats des intestins des canidés de chasse tout comme l’huile de pépin de courge ! Enfin, la vermifugation peut aussi se faire en ajoutant de l’argile en poudre dans l’eau de boisson, ce breuvage 100% naturel est redoutable contre les parasites intestinaux.


Gamelles d’eau et de croquettes : la grande vaisselle
Toutes les semaines, il est impératif aussi de nettoyer les gamelles où boivent et se nourrissent nos compagnons. Un bon lavage avec un produit récurrent permet d’enlever toute trace de terre et autres impuretés tout en ôtant les parasites qui auraient pu se mettre sur les surfaces de ces dernières. L’été, avec les fortes chaleurs, il ne faut hésiter à faire cela tous les jours. De plus, il ne faut non plus hésiter à mettre du produit anti-fourmis à proximité du chenil, ces petits hyménoptères raffolant des croquettes restantes.

Arbres et chenil
Nos compagnons sont comme nous, ils aiment l’ombre en période estivale. Alors au printemps, la taille des haies ou des arbres bordant le chenil est alors primordial pour leur garantir un couvert végétal qui leur permettra de s’abriter en cas de forte chaleur. Mais attention en ce qui concerne les pins ! En effet, cette variété méditerranéenne a la faculté d’accueillir parfois des colonies de chenilles processionnaires, des insectes parfois mortels en cas d’ingestion. Dès l’apparition de cocon en bout de branche de pins, il est alors impératif de couper la branche et de la bruler là aussi. Bon nombre de chasseurs provençaux ou corse voient chaque année leurs chiens mourir à cause de cela donc méfiez-vous !

Souris, Rats et chenil
Les chenils sont souvent de bons garde-manger pour les souris et rats qui y trouvent leur repas dans les gamelles de croquettes. Vecteurs de maladies comme la leptospirose, ces rongeurs sont proscrits en périphérie de chenil. Une campagne de piégeage est donc à faire régulièrement afin de ne pas voir nos chiens tomber malades des suites d’une rencontre avec un de ces animaux malades. Rappel : en cas de rats ou souris capturés, il est impératif de prendre des gants pour s’en saisir, les maladies et autres agents pathogènes que transportent ces derniers étant transmissibles à l’homme !

Le calendrier, le précieux allié
La date vermifugeage, celle de la pose de colliers ou de la pipette anti-puces … tout doit être consigné sur un calendrier afin de ne pas louper le rappel ou le changement de collier afin de rester efficace. Idem pour les chaleurs pour les chiennes, les noter évitera des portées non désirée et des parties chasse gâchées !
 - Avoir un chien ne veut pas simplement dire s’en occuper en période de chasse. Ainsi, que ce soit en chenil comme à la maison, notre compagnon demande de l’entretien pour lui et pour son cadre de vie en permanence et surtout en période rude comme l’hiver quand il fait froid ou bien encore l’été en pleine canicule. Nettoyer son environnement, faire du préventif concernant puces et tiques et assurer son bien-être sont des obligations morales et nous leur devons bien cela au vu de l’amour qu’ils nous portent !


Par : Jacques Cheval
Publié par :
chassepassion.net

 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail


https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png

   




https://www.traqueur-chasse.fr/wp-content/uploads/2020/04/Logo-traqueur-small.jpg
Vêtement de chasse