* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter


LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX
 
 Dimanche 20 Octobre 2019
Allemagne
Singes attachés, chiens et chats maltraités :
une nouvelle vidéo choc dans un laboratoire
   
L’association allemande Soko Tierschutz et l’ONG Cruelty Free International ont révélé des images choquantes d'expérimentations dont sont victimes certains animaux dans un laboratoire d'analyses pharmaceutiques allemand.

 - Singes sanglés par le cou avec des harnais en métal, bras scotchés aux accoudoirs, chats aux pattes sans poils ou chien de race beagles errant dans des cages tachées de sang : c'est une nouvelle vidéo choc sur la maltraitance animale qui a été dévoilée.
 - Les images filmées dans un laboratoire d'analyses pharmaceutiques allemand, et révélées par l’association allemande Soko Tierschutz et l’organisation Cruelty Free International, sont glaçantes.
 - Elles ont été tournées en caméra cachée entre décembre 2018 et mars 2019 au sein du laboratoire d’analyses pharmaceutiques et toxicologiques (LPT) dans la banlieue de Hambourg, en Allemagne.
 - Elles montrent les conditions atroces dans lesquelles sont réalisées des tests sur ces animaux.

Les chiens étaient très malades et dans un état pitoyable
 - "Nos associations accusent ce laboratoire de ne pas appliquer correctement la législation européenne et allemande", explique à 30millionsdamis.fr Kerry Postlewhite, directrice des relations publiques à Cruelty Free International. "En particulier, une non-adoption des méthodes pouvant réduire les souffrances et le stress pour les singes, les chiens et les chats. Par exemple, les singes ont été brutalement manipulés, sortis de leur cage et mis de force dans un appareil de contention. Ils affichaient un comportement stéréotypé et étaient fortement agités. Les chiens étaient très malades et dans un état pitoyable. Les chats étaient angoissés car ils ont été soumis à plusieurs injections."

 - "Le pire traitement est réservé aux singes (...) Ils sont détenus dans d'affreuses conditions, dans de petites cages. Beaucoup d'entre eux ont développé des tendances compulsives et gesticulent sans arrêt dans leur cage", explique Friedrich Mullen, militant au sein de Soko Tierschutz, au journal allemand Die Welt.

Les associations dénoncent la législation allemande qui n'encadrerait pas assez les expérimentations sur les animaux.
Selon les informations du Daily Mail, les images de torture ont été remises à la police et une enquête a été ouverte.

 
Publié par : ledauphine.com
Jeudi 18 Avril 2019
   Manche - Saint-Germain-d'Elle - 50
 
Ils abandonnent leurs cinq chiens,
l'un d'eux est retrouvé mort


https://www.lamanchelibre.fr/photos/maxi/693967.jpg
Quand les animaux ont été récupérés, ils étaient complètement décharnés. Les deux prévenus ont été condamnés mardi 16 avril 2019 à Coutances (Manche). - Illustration   source : lamanchelibre.fr
 
Un homme et une femme ont comparu mardi 16 avril 2019 devant le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) pour avoir abandonné leurs cinq chiens. Quand la SPA est intervenue avec les gendarmes, l'un d'eux était mort.

Un abandon volontaire d'animaux domestiques conduit un ex-couple de Saint-Germain-d'Elle (Manche), à l'est de Saint-Lô, au tribunal correctionnel de Coutances le mardi 16 avril 2019.
De janvier 2015 à janvier 2017, le couple possède trois dogues argentins, un american staff et un labrador. Lors de la séparation du couple fin 2016, la femme qui reste dans l'habitation consent à garder les chiens en attendant que son ex-compagnon, qui doit les conserver, trouve un lieu pour les accueillir. Devant l'absence d'intérêt ultérieur de son ex-compagnon, la femme alerte en janvier 2017 une association de défense des animaux pour abandon. L'alerte est répercutée à la Société protectrice des animaux qui récupère, en présence des gendarmes, des animaux complètement décharnés. L'un est mort et un autre doit être énucléé devant une infection avancée.

Prison avec sursis
Seul à l'audience, l'homme reconnaît l'état des animaux et déclare : "Elle m'a mis à la porte mais devait s'occuper des animaux." Le ministère public évoque un profond malaise à la vue des photographies des chiens abandonnés.
Le tribunal, qui s'appuie sur les réquisitions conformes de la magistrate du parquet, condamne le prévenu à six mois de prison avec sursis et son ex-compagne à quatre mois de la même peine. Ils sont interdits tous deux de détenir de nouveaux animaux. Ils devront solidairement dédommager la SPA, qui s'est portée partie civile, à hauteur de 1 982 € de soins apportés aux animaux, 500 € de préjudice moral et 800 € de dépens.

Publié par :
lamanchelibre.fr

Mardi 15 Avril 2019  
Sauvé de la ferme de l'horreur,
des animaux retrouvés dans un état alarmant !
 
Illustration : "Sauvé de la ferme de l'horreur, des animaux retrouvés dans un état alarmant ! "
Illustration : source : woopets.fr

Il fallait intervenir rapidement. La situation de ces animaux l’exigeait. Les sauveteurs, composés de gendarmes, d’associations, d’enquêteurs et de membres de refuges ont saisi de nombreux animaux, jeudi 11 avril, dans une ferme de Bompas, dans le Midi. Le propriétaire des lieux a été placé en garde à vue.

Ni une, ni deux, le propriétaire de ce mas (une ferme dans le Midi) au lieu-dit Closa, à Bompas, a été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné de sévices et actes de cruauté sur ses animaux. Si sa compagne a été laissée libre, lui devait répondre aux interrogations des forces de l’ordre. Il devait également être présenté dès le 12 avril au Parquet.
La veille, jeudi 11 avril, gendarmes et associations de défense des animaux, mais aussi refuges et enquêteurs bénévoles de l'ASEMA ont investi ces lieux afin de venir en aide à des espèces en urgence absolue.

Des animaux gardés dans de très mauvaises conditions
Nos confrères de L’Indépendant évoquent le cas de colombes, chevreaux, tortues, de chiens et de chats gardés dans de terribles conditions. Certains animaux souffraient d’une incroyable maigreur. En plus d’un manque évident de nourriture, d’autres présentaient des blessures qualifiées de sérieuses par les sauveteurs.
Tous sont intervenus après qu’une plainte ait été déposée. Il était moins une. Les animaux ont été récupérés et confiés à plusieurs structures. Le refuge Un Gîte, Une gamelle à Rivesaltes a ouvert ses portes à un chien, une chienne, quatre chiots et sept chats. Les colombes, elles, ont été prises en charge par la Ferme des colombiers de Pézilla-la-Rivière. La Ferme Saint-Roch, de Villemolaque, a reçu 4 chevreaux et leur mère. Enfin, comme le détaille le site du quotidien, les huit tortues sont actuellement soignées par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).
Des vétérinaires détermineront le degré de gravité des blessures et sévices que ces animaux ont subi. Il leur faudra assurément du temps pour s’en remettre.

Ecrit par Alexandre Dieu
Publié par : woopets.fr

Mardi 26 Mars 2019
   Haute-Savoie - Thonon-les-Bains - 74
 
Chiens jetés d’une voiture à Thonon :
de nouveaux éléments


https://cdn-s-www.ledauphine.com/images/3C21D726-082D-40D6-B068-66DE51720239/LDL_v1_03/le-male-nike-(a-gauche)-a-reussi-a-eviter-les-voitures-et-a-revenir-jusqu-a-la-maison-de-ses-proprietaires-nouka-(a-droite)-est-decedee-apres-avoir-ete-percutee-par-une-voiture-photo-dr-1553509918.jpg
 
Le mâle, Nike (à gauche), a réussi à éviter les voitures et à revenir jusqu’à la maison de ses propriétaires.
Nouka (à droite) est décédée après avoir été percutée par une voiture. Photo DR
Source :
ledauphine.com
 
Des informations sont susceptibles de faire avancer l’enquête concernant cet acte de cruauté.

L’association de protection animale "Des cœurs à sauver" et le propriétaire des deux chiens volés puis "éjectés", selon un témoin, d’un véhicule lancé à vive allure sur la D1005 en direction de Genève le 14 mars dernier ont reçu des informations susceptibles de faire avancer l’enquête concernant cet acte de cruauté.

Selon un témoignage, une histoire similaire aurait eu lieu le 21 février dernier sur l’A62 en direction de Toulouse, image à l’appui. « Un même fourgon noir se serait débarrassé de deux chiens de la même façon », indique la présidente de l’association, Nadia Chaumeton. « Les immatriculations ne se ressemblent pas, mais on dirait qu’il s’agit toujours du même fourgon… »
« Je me suis rendu au commissariat samedi matin pour donner l’image que j’ai reçue aux enquêteurs », indique Thierry Alléon, propriétaire des animaux, qui se dit « rassuré » de voir qu’ils « s’en occupent ». De son côté, le commissariat indique que « tous les éléments communiqués sont exploités » mais ne souhaite pas donner plus de détails concernant cette enquête en cours.


Rappel des faits
Le 14 mars 2019, alors qu’ils étaient dans leur jardin, situé chemin des Crêtes, à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), Nouka et Nike avaient été volés puis installés dans un fourgon noir qui a emprunté le contournement de Thonon.
Un témoin en voiture dit ensuite avoir vu la porte du fourgon s’ouvrir et les chiens être « éjectés par la portière du véhicule ». L’un des deux animaux est décédé percuté par une voiture.
Un appel à témoin avait ensuite été lancé pour faire la lumière sur cet acte.

Par Clotilde Ravel
Publié par : ledauphine.com

Mardi 12 Mars 2019
   Lot-et-Garonne - 47

Condamnée pour avoir détenu 11 chiens dans une cave
 
https://images.sudouest.fr/2019/03/11/5c86461066a4bde4675ac1fb/widescreen/1000x500/marie-dubos-linfatigable-presidente-de-larpa-et-l-avocate-estelle-derien.jpg
Marie Dubos, l’infatigable présidente de l’Arpa et l'avocate Estelle Derien B. P.
Illustration source :
sudouest.fr
 
La quinquagénaire qui habite Montagnac a écopé de six mois de prison avec sursis.

Le dossier lui tenait particulièrement à cœur. Escortée de son avocate Me Estelle Derrien, Marie Dubos, l’infatigable présidente de l’Arpa (association pour le respect et la protection de l’animal) s’est rendue ce lundi matin au palais de justice, où devait être jugée, en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, une quinquagénaire poursuivie pour sévices graves et actes de cruauté envers des animaux domestiques.
En l’espèce, ce sont onze chiens que cette habitante de Montagnac-sur-Auvignon détenait dans des conditions écœurantes, dans le noir complet, dans une cave de 12m2, et dans leurs excréments.
Découverts en 2017, en très mauvais état, dans les sous-sols de la Grand-rue de Montagnac, Elliot, Gilou, Cerise et les autres ont depuis été recueillis par l’Arpa. Mais pas question pour l’association de s’arrêter là.

 
 
 

Interdiction de détenir des animaux
Car Marie Dubos était déjà intervenue chez cette dame, en 2014, alors qu’on lui avait signalé qu’elle détenait un beauceron, bâillonné du soir au matin dans sa cave.Trois ans plus tard, en dépit des conseils pédagogiques dispensés par la présidente de l’Arpa, la quinquagénaire persiste et signe, au point donc, de se retrouver devant la justice aujourd’hui.
Scandalisée d’avoir constaté que la propriétaire des chiens vit dans une très grande maison avec jardin, qui permettrait largement de faire vivre ses chiens dans de bonnes conditions, Marie Dubos espérait que la Montagnacaise ne puisse plus, à l’avenir, détenir des animaux.
Elle a obtenu gain de cause, puisque le tribunal a condamné la quinquagénaire à six mois de prison avec sursis et prononcé une interdiction définitive de détenir des animaux.

Blandine Philippon
Publié par :
sudouest.fr

Samedi 23 Février 2019
 
Une femme condamnée pour avoir négligé
et contraint son chien à vivre entre un volet et une fenêtre
 

https://www.woopets.fr/assets/img/005/987/screen/son-chien-vivait-entre-le-volet-et-la-fenetre-elle-est-condamnee.jpg
Illustration source : woopets.fr

Elle a reconnu les faits et a accepté la peine dans le cadre d’une CRPC. Une femme coupable d’avoir maltraité son chien, découvert amaigri, dans un état proche de la mort, a été condamnée à de la prison ferme. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui a sauvé l’animal à temps, n’en espérait pas moins. Elle s’était d’ailleurs constituée partie civile.

La justice ne lésine plus sur les peines prononcées à l’encontre de ceux coupables de négligences et de cruautés envers les animaux. Après avoir prononcé une peine de 6 mois de prison, dont 3 fermes, à ce jeune homme de 25 ans qui avait noyé 5 chiens, un autre tribunal correctionnel a annoncé de la prison ferme (un mois) en plus d’une interdiction de détenir un animal pendant 5 ans à une femme propriétaire d’un Dogue Argentin du côté de Bolbec.
Un chien nommé Paco retrouvé à l’article de la mort par la Fondation 30 Millions d’Amis. Retrouvé prisonnier entre le volet et la vitre d’une fenêtre dixit la Fondation sur son site internet. Il faut dire que son incroyable maigreur (23 kg) lui permettait de tenir dans cet espace étroit d’une vingtaine de centimètres, pendant plusieurs jours. Le tout sans boire, sans manger, sans bouger et obligé de piétiner dans ses excréments.

« Une interdiction à vie de détenir un animal aurait été justifiée »
Loin d’éprouver des remords pendant l’audience, la femme annonce qu’elle avait « autre chose à faire » et n’hésite pas à rejeter la faute sur son ex-compagnon. De quoi faire monter la colère réelle de la Fondation, qui s’était constituée partie civile lors du procès. La peine d’un mois de prison et de 5 ans d’interdiction de posséder un animal de compagnie a été acceptée par la femme, qui avait reconnu les faits. En revanche, son mari s’y est opposé et sera donc jugé par le tribunal correctionnel en avril prochain. De son côté, l’avocate de la Fondation 30 Millions d’Amis, regrette une interdiction trop légère. « Au regard de la gravité des faits, une interdiction à vie de détenir un animal aurait été justifiée », estime-t-elle.
De son côté, Paco va bien mieux. Il a été secouru à temps et a reçu un traitement qui lui a permis de regagner du poids. Ses nombreuses plaies infectées ont également été soignées. Il devrait désormais profiter du calme de son quotidien pour se refaire la cerise avant d’être apte à l’adoption, et à une belle vie bien méritée.

Ecrit par Alexandre Dieu
Publié par : woopets.fr

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com