* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter


LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX
 

Lundi 6 Novembre 2017
 
   Vosges - Gruey-lès-Surance - 88
 

Une génisse tuée par des chasseurs


 
http://s-www.vosgesmatin.fr/images/0BC64726-324B-4835-A13B-5F8502D145C7/VOM_19/la-genisse-de-race-charolaise-a-ete-tuee-sur-le-coup-d-une-balle-recue-au-dessus-de-l-oeil-le-projectile-a-traverse-de-part-et-d-autre-la-tete-de-l-animal-photo-dr-1509661934.jpg
La génisse de race charolaise a été tuée sur le coup d’une balle reçue au-dessus de l’œil. Le projectile a traversé de part et d’autre la tête de l’animal. Photo DR - Source : vosgesmatin.fr
 
Une vache a été abattue dans un parc par des chasseurs qui visaient une troupe de sangliers. L’accident a eu lieu lors d’une battue mercredi en fin de matinée à Gruey-lès-Surance, au lieu-dit Moscou.

« Nous étions sur le pas de notre porte avec les enfants lorsque nous avons aperçu les chasseurs tirer sur des sangliers à cet endroit », explique Magali Gerberon, tout en pointant son index vers un petit bois de sapins situé à environ 800 mètres de sa maison. Juste de l’autre côté de la route qui relie Moscou à Jérusalem, hameaux de Gruey-lès-Surance.
Il était 11 h, mercredi. Les chasseurs de la société de chasse de la commune faisaient une battue. Une quarantaine de vaches, de race charolaise, appartenant à Thierry Gerberon, se trouvaient dans deux parcs à proximité du bois sondé par les traqueurs. Une dizaine de sangliers sont sortis de la zone boisée. Les chasseurs ont tiré. « Nos vaches, qui se trouvaient à une centaine de mètres des coups de feu, se sont affolées. Elles ont cassé le barbelé et se sont enfuies du parc », explique l’éleveur. Parmi elles, une n’a pas eu cette chance. Si aucune balle n’a atteint de sangliers, une a en revanche fini dans la tête d’une génisse. « De la maison, on apercevait quelque chose de blanc dans l’herbe qui ne bougeait pas. On a attendu la fin des tirs pour se rendre sur place », ajoute le couple Gerberon qui malheureusement n’a pu que constater ce qu’il redoutait. « La balle a traversé la tête de l’animal. Elle est rentrée à gauche au-dessus de l’œil pour ressortir à droite, précise l’agriculteur. On est allés voir les chasseurs. Ils étaient sept ou huit. Ils ont tout de suite reconnu leur responsabilité. Ils étaient embêtés. » .....

Publié par : vosgesmatin.fr
 
 
 
Ce chien va chez le vétérinaire pour une radio,
tout le monde est bouche bée face aux résultats

 
https://static.wamiz.fr/images/news/facebook/article/chien-radio-bbb-fb-59fb2957a8bd3.jpg
Source : wamiz.com

Mama gardait un secret bien caché au fond d’elle. Un secret qui va vous mettre les larmes aux yeux.

Placée dans un refuge avec son chiot dans le but d’une adoption, Mama n’a pas eu une vie facile. Complètement traumatisée par son passé, la chienne refuse alors d’accorder sa confiance et se montre peu coopérative. Contrairement à son chiot qui n’a aucun mal à trouver une nouvelle famille pour la vie, Mama reste au refuge, timide et perturbée, sans que personne ne comprenne réellement pourquoi.


Une visite chez le vétérinaire qui change tout
 

C’est lors d’une visite de routine chez le vétérinaire que les choses deviennent plus claires au sujet de Mama et de son drôle de comportement. Le vétérinaire examine la chienne et découvre plein de petites bosses sur son ventre. Il décide alors de lui faire passer une radio et c’est là que tout le monde découvre l’impensable : Mama a été maltraitée. Son corps est criblé de toutes petites balles qui servent à chasser les oiseaux. Pas étonnant dans ces conditions qu’elle craigne les Hommes…
 
https://static.wamiz.fr/uploads/mama%20xray.jpg
Source : wamiz.com
 
Comme les balles ne semblent pas la gêner, elles ne seront pas retirées du corps de Mama dans un premier temps. De son côté, Mama se montre de moins en moins craintive avec les membres du refuge qui ont compris qu’elle était simplement terrorisée à l’idée d’être seule dehors, sans doute par crainte de se faire à nouveau tirer dessus.

Mais désormais Mama est prête pour une nouvelle vie loin de toutes ces maltraitances

Publié par : wamiz.com

 
Lundi 9 Octobre 2017

   Grèce
 
Ils voient un chien attaché et n’en reviennent pas quand ils découvrent ce qu’il cache


https://static.wamiz.fr/images/news/facebook/article/pitbull-attache-bb-fb-59d7506901ae7.jpg
pitbull femelle foret - Source : wamiz.com

La chienne était attachée à un arbre, abandonnée à une mort certaine et cachait un grand secret.
Lara est une femelle Pitbull qui n’a pas eu une vie facile. Abandonnée dans une forêt en Grèce, attachée à un arbre sans nourriture ni eau, la chienne était condamnée à une mort certaine. Même s’ils étaient au courant, les gens du voisinage ont décidé de ne pas agir, effrayés par Lara.

Livrée à elle-même et totalement seule, Lara était aussi gestante. C’est donc attachée à son arbre en pleine forêt qu’elle a mis au monde – seule – quatre chiots en bonne santé. Un vrai miracle de la vie. En état de malnutrition sévère et de déshydratation, Lara a tout de même réussi à garder ses chiots en vie durant 10 longs jours, jusqu’à l’arrivée des secours.

Lorsque les secours sont enfin arrivés pour lui venir en aide, ils ont été très surpris de découvrir quatre chiots cachés derrière la chienne. Trois des chiots étaient en bonne santé, tandis que l’un d’eux n’avait malheureusement pas survécu…

Emmenée loin de ce cauchemar dans une famille d’accueil, la petite famille a pu reprendre des forces et trouver un environnement calme et sécurisé où personne ne manquait plus de rien.
Une chose est sûre : Lara est une véritable héroïne qui a tout fait pour sauver ses petits d’un sombre destin.

Publié par : wamiz.com


Dimanche 8 Octobre 2017
 
    Gers - Puységur - 32
 

Qui a tué la génisse Poupette au fusil de chasse?
 
https://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2017/10/05/20171005201517801-0.jpg
Ajoutant à la peine, la bête de Jean-Philippe Charrière est morte depuis mardi et aucun équarrisseur n'a pu se libérer. /Photo DDM, Nédir Debbiche. Source : ladepeche.fr

Elle avait 5 mois et avait été élevée au biberon après avoir failli être encornée par sa mère, une vache très acariâtre : dimanche dernier en matinée, Poupette, une génisse blonde d’Aquitaine, a été retrouvée truffée de plombs de chasse de la tête au sabot !

Les faits se sont déroulés dans un champ sur la commune de Roquefort, à quelques encablures de sa ferme, sise, elle, sur la commune de Puységur, lieu-dit Mestre Bidaou. Dimanche dernier, Jean-Philippe Charrière, le paysan victime de cet acte odieux, entend un grand nombre de coups de fusils durant une bonne heure. Il sait parfaitement que la période s’y prête mais finit tout de même par s’inquiéter de la quiétude de ses vaches, une trentaine, qui paissent tranquillement non loin de là.

« L’animal a pu être plombé par un chasseur »

« Je les ai trouvées complètement affolées, raconte ce célibataire de 57 ans. Puis, j’ai découvert Poupette blessée. J’ai eu beaucoup de mal à la faire revenir en stabulation. » Où elle s’est couchée pour ne plus se relever ! Un vétérinaire venu lundi de Fleurance n’a pu que constater le piteux état de l’animal : « Hypothermie et muqueuses très anémiées, relate-t-il dans son compte rendu. Multiples blessures sur la tête et le coup. Apparemment, l’animal a pu être plombé par un chasseur. »

Le vétérinaire a prélevé autant de plombs que possible, y compris au niveau d’un sabot ! Des plombs de deux calibres différents (4 et demi et 7 et demi) qui attesteraient qu’il ne peut s’agir d’un accident mais bien d’un acte volontaire.

Une plainte aux gendarmes

Poupette a rendu son dernier souffle mardi matin. Dans la foulée, Jean-Philippe s’est rendu à la gendarmerie de Lectoure où il a déposé une plainte contre X. « Elle faisait partie de la famille et n’aurait jamais, elle, été destinée à l’abattoir », se lamente Aline, 78 ans, la mère de Jean-Philippe. Elle ajoute, les yeux un peu humides : « Elle nous suivait partout, comme un chien. Il y a quelques jours encore, elle s’est présentée à l’entrée de la cuisine pour essayer de nous rejoindre dans la maison. » .....

Serge Boulbes
Publié par : ladepeche.fr


 
==============
 
Haute-Corse
Six flamants roses tués au plomb de chasse à Biguglia
https://www.francebleu.fr/s3/cruiser-production/2017/10/5565625b-b547-4be6-9081-c4e2951b94d8/870x489_flamants03.jpg
Six flamants roses de la réserve naturelle de Buiguglia tués par des plombs de chasse -
@haute-corse.fr
- Source : francebleu.fr
 
Les agents départementaux de la réserve naturelle de l'étang de Biguglia ont découverts les cadavres de six flamants roses, tués par des plombs de chasse. Le département de Haute-Corse porte plainte.

Six flamants roses de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia ont été retrouvés morts. Les oiseaux ont visiblement été tués par balles. Le département de la Haute-Corse condamne les faits et porte
 
 
" En tant que site d’hivernage d’importance internationale, la réserve naturelle de l’étang de Biguglia voit arriver dès les premiers jours de l’automne de nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent chercher repos et nourriture sur l’étang. Parmi les nombreuses espèces protégées figure le flamant rose, classé en danger sur la liste rouge des espèces menacées en France".

Lors de suivis ornithologiques, les agents départementaux de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia ne s’attendaient pas à découvrir trois cadavres de ce magnifique échassier particulièrement emblématique sur les berges d’un espace protégé. Trois autres individus ont par la suite également été trouvés dans les mêmes circonstances sur les zones humides voisines situées au sud de l’étang. Ils ont été confiés au laboratoire du service départemental d’analyses qui les a autopsiés. Celui-ci a confirmé que la mort de ces magnifiques oiseaux était due à des tirs du fait de la présence de plombs de chasse sur la totalité des individus examinés....

 
Par Patrick Rossi
Publié par : francebleu.fr

4 Octobre 2017
   Alpes-de-Haute-Provence - 04
 

A Manosque, plus de 50 chiens et chats
vivaient enfermés et dans l'obscurité


 
 Trente-six chats et 17 chiens ont été secourus par des associations de protection des animaux…
 
http://www.laprovence.com/media/imagecache/v4-detail-article/2017/10/03/22045705_1260071374136681_5502471067381738444_n.jpg
Ils vivaient dans des conditions déplorables. Des associations de protection des animaux sont intervenues ce dimanche à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) au domicile loué par une femme d’une soixantaine d’années. Elles ont porté secours à une cinquantaine de chiens et de chats enfermés dans des cages et dans l’obscurité, rapporte La Provence.

Enfermés dans des cages en fer

« Des parpaings étaient posés sur des cages en fer pour éviter que les animaux ne s’enfuient. Il y avait 36 chats et 17 chiens », a expliqué une bénévole de l’une des associations.

Aucune plainte n’a pour l’instant été déposée et rien n’indique qu’il s’agit d’un élevage clandestin. La sexagénaire pourrait souffrir du « syndrome de Noé » d’après le journal local. Cette pathologie se caractérise par un besoin compulsif de sauver des animaux et ce, même s’il est impossible de les maintenir dans des conditions de vie décentes.

Publié par : 20minutes.fr
 
Afficher la suite de cette page

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png