* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
Nouvelles espèces de tiques en France


Jeudi 3 juin 2020
   Ain - 01

Ain : 26 cas d’encéphalite à tiques
Illustration source : chassepassion.net
 
L’Agence Régionale de la Santé d’Auverge-Rhône-Alpes vient de tirer la sonnette d’alarme concernant un foyer d’encéphalite à tiques dans l’Ain.

 - Ainsi, 26 habitants du département de l’Ain ont donc été victimes de cette zoonose transmise par une tique infestée par un virus ou par la consommation de lait ou fromage cru d’un animal piqué par une de ces dernières.
 - Si apparemment, la piste s’oriente vers la seconde option, ce ne sont pas moins de 24 personnes qui ont quand même dû aller consulter à l’hôpital et donc se faire soigner à la suite de symptômes pseudo-grippaux qui évoluent ensuite vers des céphalées intenses accompagnées de vertiges. Contrairement à la maladie de Lyme qui est aussi provoquée par une tique, l’encéphalite est pour sa part due à un virus porté par l’aranéide.
 - Du coté de la Préfecture, des fromages et des points de vente de produits laitiers ont du être retirés et les produits suspectés ont été rappelés.

Par : Jacques Cheval
Publié par : chassepassion.net


Jeudi 28 mai 2020
 
De nouvelles espèces de tiques trouvées en France

Illustration source : chassepassion.net
 
Dans un communiqué officiel l’INRAE, l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture et l’Environnement, à publié la semaine dernière sur la découverte de nouvelles espèces de tiques en France, emmenant avec elles de nouveaux agents pathogènes.

En France la tique la plus est répandue est « Ixodes Ricinus », mais depuis quelques années plusieurs recherches ont permis de mettre en évidence la présence d’autres tiques, pas forcément très sympathique.

Une nouvelle tique en Camargue
C’est en 2015 après 8 ans de collectes de tiques dans la région, qu’ était découvert officiellement Hyalomma marginatum, une  tique provenant d’Afrique du Nord et de l’Europe du Sud. Cette tique peut véhiculer le virus hémorragique Crimée-Congo (CCHF) qui tue encore largement sur le continent africain. À ce jour aucune tique n’a étét découverte porteuse de la maladie heureusement, mais les chercheurs restent inquiets. Cette tique a comme hôte préféré le cheval, et comme particularité d’être plus grosse que nos tiques habituelles. Les chevaux potentiellement infectés ne présentent pas de symptômes, mais en revanche fabriquent des anti-corps, ce qui permet par un contrôle sanguin régulier des équidés sauvages de Camargue de vérifier ou non la présence du virus.
 

Illustration source : chassepassion.net
 
Une autre dans l’Indre
Plus récemment c’est une nouvelle race de tique baptisée Haemaphysalis concinna qui a été découverte dans un parc de cervidés. Ce parc situé dans l’Indre accueil des cervidés des 4 coins du monde, ce qui explique en grande partie la probable arrivée de cette tique. Le lien formel entre des agents pathogènes affectant les animaux et la présence de cette tique reste à établir, mais les chercheurs en ont malgré tout l’intime conviction. En effet la bactérie Anaplasma capra, connue uniquement en Asie, retrouvée sur des cervidés, mais également dans les glandes salivaires de tiques ne laisse que peu de doute.

Par : Jacques Cheval
Publié par : chassepassion.net

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com