* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
Le chien soutien d'enfants
au tribunal
 
 
Lundi 6 Juillet 2020

   Lot - 46
Après Lol le labrador de Cahors,
bientôt des chiens dans tous les tribunaux de France
pour aider les victimes ?


Lol est hébergé par le SDIS du Lot depuis mars 2019, pour prêter assistance aux victimes dans des procès.
Lol est hébergé par le SDIS du Lot depuis mars 2019, pour prêter assistance aux victimes dans des procès.
— Pompiers du Lot - Source :
20minutes.fr

 
En mars 2019, le labrador Lol est devenu le premier chien d’assistance judiciaire en France et en Europe. Une proposition de loi a été développée pour que l’expérience réussie à Cahors soit étendue à toute la France
================
  •     A l’initiative de Frédéric Almendros, procureur de la République de Cahors, Lol est devenu en mars 2019 le premier chien d’assistance judiciaire en Europe.
  •     Ce labrador de presque quatre ans est intervenu dans 30 affaires pour aider les victimes, âgées de 3 à 90 ans, à gérer leurs émotions.
  •     Aujourd’hui, le magistrat constate le succès de cette expérience, inspirée d’une initiative américaine. Soutenu par la députée du Lot Huguette Tiegna, il espère la voir se développer dans toute la France.
================

 - Alors qu’il n’a pas encore quatre ans, Lol est déjà un « professionnel » de la justice. C’est Frédéric Almendros qui l’affirme. Depuis mars 2019, le procureur de la République de Cahors a eu recours à 30 reprises aux services de ce labrador au poil noir et au calme olympien, véritable éponge à émotions, pour aider des victimes âgées de 3 à 90 ans.

Sa fonction ? Chien d’assistance judiciaire, sur le modèle des « courthouse facility dogs » américains. C’est d’ailleurs aux Etats-Unis que le magistrat lotois a puisé son inspiration pour importer cette médiation canine en France. « Le but, c’est de faire intervenir le chien sur toutes les phases du procès pénal, de l’audition initiale au jugement, pour procurer de l’apaisement aux victimes, développe-t-il. C’est une première en Europe. »
 - Au vu du succès de l’expérimentation auprès de toutes les parties concernées, Frédéric Almendros a remis un rapport la semaine dernière à Nicole Belloubet, la garde des Sceaux, en espérant voir la pratique se développer ailleurs en France. « Lol est un animal qui interagit sans agir. Il sait se mettre en retrait quand il le faut, se rapprocher des personnes quand ça ne va pas. »


« Lol répond à 53 ordres »
 - Au départ, le labrador devait essentiellement intervenir sur des affaires à caractère sexuel. Son efficacité lui a permis d’élargir son registre aux « atteintes aux personnes » en général, du vol avec violence aux homicides, et son territoire aux cours d’assises et criminelles. « Lol répond à 53 ordres et il ne prend jamais un mot pour un autre, détaille le procureur de la République cadurcien. Par exemple, quand on lui dit "cool", il s’allonge de toute sa masse contre la victime et ne bouge plus jusqu’à ce qu’on le lui demande. Et parfois, il anticipe… »
 - Sans rien enlever aux prédispositions du jeune labrador, ses aptitudes doivent beaucoup à sa longue formation, par l’association Handi’Chiens, avec le financement de la fondation Sommer, qui œuvre en faveur de la médiation animale. « Il faut compter de 11 à 18 mois pour former un chien, cela coûte entre 17.000 et 20.000 euros », précise Frédéric Almendros. Dans une portée, il ne doit ni être le meneur, ni être trop timoré, pour pouvoir garder son sang-froid en toutes circonstances, à la manière d’un garde de Buckingham Palace…
 - Une fois labellisé Assistance Dogs International (ADI), Lol a été confié au Sdis de Cahors. Pas moins de sept pompiers référents ont été formés afin de l’accompagner dès que des enquêteurs requièrent ses services, en liaison avec la branche lotoise de la fédération France Victimes.


Une phase de séparation prévue après le procès
 - De la première rencontre avec le chien, jusqu’à l’au revoir d’après-procès, forcément déchirant, tout est prévu. « Il y a toujours une phase de séparation quand il s’agit d’un enfant, pour que ce dernier puisse le promener, le faire jouer, reprend le magistrat. On lui remet aussi une petite peluche. » Ainsi le procès pénal, traumatisant au vu des affaires concernées, « se passe le moins mal possible ».
 - Appuyé par la députée du Lot Huguette Tiegna (LREM), qui a déposé une proposition de loi en ce sens, Frédéric Almendros espère voir le chien d’assistance judiciaire faire son apparition dans la législation française. « De plus en plus, des avocats me sollicitent pour que Lol intervienne. Et d’autres juridictions sont intéressées. »

 - Egalement sollicité par des universitaires français et belges, le procureur de Cahors imagine « d’ici trois à cinq ans cinq ou six chiens basés par exemple à Brest, en région parisienne, à Strasbourg, à Lyon, à Marseille et dans le centre du pays ». « Ils seraient hébergés par des partenaires institutionnels et pourraient rayonner sur une région ou le territoire d’une cour d’appel. »

Le chien idéal pour les allergiques
Aux Etats-Unis, 250 « courthouse facility dogs » interviennent dans 35 Etats. Toujours des labradors, ou des goldens retrievers, leurs « cousins » velus. Forcément, le côté docile, la taille et la popularité de ces espèces jouent en leur faveur, par rapport à des teckels ou à des dogues argentins. Mais les labradors ont un autre atout caché : « ils font partie des chiens qui développent le moins de protéines allergènes pour l’homme », dévoile Frédéric Almendros. S’il existe un canidé idéal, il ressemble sans doute à Lol et à ses futurs collègues.

Nicolas Stival
Publié par :
20minutes.fr
Vendredi 15 Mars 2019
   Lot - Cahors - 46
Lol, le premier chien d'assistance judiciaire de France

https://i.f1g.fr/media/figaro/680x382_crop/2019/03/14/XVMe5a64fc0-4664-11e9-8595-6818f33e116a.jpg
Le labrador noir Lol est âgé de deux ans et demi. Association Handi'chiens
Illustration source :
lefigaro.fr

L'association Handi'chiens a formé à la demande du procureur de Cahors un chien d'assistance judiciaire pour aider les victimes à témoigner lors d'une audition au tribunal.

≈ C'est une grande première en France. À Cahors, dans le Lot, le labrador aux poils noirs Lol est devenu chien d'assistance judiciaire. Depuis deux ans, ce jeune chien est formé à accompagner les victimes, et notamment les enfants, au cours des audiences judiciaires pour les mettre en confiance et les inviter à parler plus facilement. Il a été remis ce jeudi après-midi au centre d'incendie et de secours de la ville de Cahors, où il logera, pour commencer sa mission.
Si en France cette fonction canine est totalement inconnue, aux États-Unis et au Canada, c'est un phénomène déjà bien ancré dans les tribunaux. Et c'est ce qui a donné l'idée à Frédéric Almendros, le procureur de Cahors, de créer cette même initiative en France. Il a contacté l'association Handi'chiens, qui s'occupe habituellement du dressage de chiens pour des personnes malvoyantes, à mobilité réduite ou encore pour détecter les crises d'épilepsie. «Il a voulu monter ce projet il y a deux ans. Nous avons tout de suite accepté car nous avons confiance en cette idée», explique Marie-Claude Lebret, fondatrice d'Handi'chiens.
 

Illustration source : lefigaro.fr
 
Lol n'ouvre pas de portes, n'aide pas son maître à éviter les obstacles comme des trottoirs ou des escaliers. Il réconforte, câline, et se laisse volontiers caresser. En fait, Lol est une vraie peluche. Mais avant d'apaiser et encourager la victime à libérer sa parole au tribunal, le chien doit d'abord la rencontrer. Une complicité et une relation de confiance entre les deux êtres sont nécessaires pour faciliter ce travail psychologique. Mais seul Frédéric Almendros pourra décider si les victimes ont besoin du soutien de Lol.

Un chien choisi pour son tempérament calme et observateur
Tous les chiens ne peuvent pas faire le même travail que Lol. Depuis trente ans, Handi'chiens préfère travailler avec des labradors et des goldens retrievers. «Ils sont grands et peuvent donc être caressés facilement. Avec leurs oreilles tombantes, ils inspirent la confiance», indique la fondatrice de l'association. Et parmi tout un panel de chiots, c'est Lol qui a été choisi, à l'âge de deux mois. «Il a appris à être imperturbable. Il ne réagit pas aux bruits de portes ou au passage des robes des avocats. C'est un chien sociable, observateur et calme. C'était dans sa nature déjà quand il était chiot», indique Marie-Claude Lebret.
Le chien est le meilleur ami de l'homme et son plus fidèle compagnon. Et il soigne bien des maux. «Lol a un profil proche de celui de l'Homme. Il ressent les émotions. Pour nous, ce travail avec ce chien est un chemin extrêmement important sur le plan humain. C'est très émouvant pour tous ces enfants et ces personnes qui ont vécu des choses si difficiles», confie Marie-Claude Lebret. Même si des pompiers ont été formés pour s'occuper et comprendre le labrador, Lol reste la propriété d'Handi'chiens. Des bilans réguliers de son travail seront effectués, d'abord tous les mois puis tous les six mois.
Pour l'heure, l'association ne forme pas d'autres chiens à l'assistance judiciaire. «Nous ferons d'autres formations quand il y aura de nouvelles demandes», précise la fondatrice. Chaque année, Handi'chiens forme 150 chiens gratuitement pour venir en aide à ceux qui en ont besoin. Depuis 30 ans, 2500 chiens ont été offerts.

 
Emma Ferrand
Publié par : lefigaro.fr

Lundi 10 Décembre 2018

 
Ce chien de sauvetage soutient les enfants au tribunal


Illustration source : wamiz.com

Cet adorable toutou a eu un passé difficile, mais aujourd’hui, tout a changé ! Lily donne de l’affection et du soutien aux enfants dans le tribunal, pour les aider lors de ces moments difficiles.
Lily a été abandonnée par un éleveur alors qu’elle n’avait pas encore atteint l’âge adulte. Après un certain temps passé au refuge sans avoir été adoptée, on a failli l’euthanasier ! Heureusement, une association est venue à son secours à la dernière minute.
Lily a ensuite été adoptée par Shaney Starr, la directrice d’une organisation qui fournit des services d’avocats aux enfants issus de familles d’accueil.
Lily accompagne sa maîtresse au tribunal et apporte son soutien aux enfants qui doivent témoigner. Ces petits bouts de chou ont souvent de lourds passés, et doivent en reparler dans un contexte plus que compliqué. L’aide de Lily est donc la bienvenue, elle qui a aussi connu des moments difficiles.

 
Illustration source : wamiz.com
 
Lily suit actuellement une formation pour chiens d’assistance, afin de l’aider à rester calme avec les enfants à tout moment, même si elle est déjà de nature très douce. Elle s’en sort comme une cheffe, et tout le monde l’adore !
On lui souhaite encore de longues années de bonheur aux côtés de sa nouvelle maîtresse et les enfants qu’elle aide tant.

 

Crédits photo : Shutterstock (Photo d'illustration)
Publié par : wamiz.com
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com