* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
LES ACCIDENTS ET INCIDENTS
SAISON CHASSE 2018-2019
 
Jeudi 10 Octobre 2018

   Eure - 27

Un blessé lors d’un accident de chasse à Giverny

Un homme a été blessé lors d'une partie de chasse dimanche 7 octobre 2018.
Un homme a été blessé lors d’une partie de chasse dimanche 7 octobre 2018.
(©(Photo d’illustration ©Fotolia))- Source :
actu.fr

 
Un homme de 74 ans a été blessé dimanche 7 octobre 2018 lors d'une partie de chasse. Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Vexin-sur-Epte.

Dimanche 7 octobre 2018 sur la commune de Giverny, deux hommes participent à une partie de chasse : un habitant de Panilleuse âgé d’une soixantaine d’années chemine pour rechercher des perdrix dans un champ.
Son comparse, un habitant des Yvelines de 74 ans est à l’orée d’un bois. Selon les premières investigations, celui-ci aurait alors reçu une volée de plombs tirée par son camarade, ce dernier pensant tirer sur une perdrix.

Transporté à Evreux
Le septuagénaire a alors été pris en charge par le Samu puis transporté à l’hôpital d’Évreux. Blessé sur le haut du corps, ses jours ne sont cependant pas en danger.
La brigade de gendarmerie de Vexin-sur-Epte poursuit son enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Publié par : actu.fr

Dimanche 7 Octobre 2018
 
   Lot-et-Garonne - 47

Publié le 03/09/18 à 10h48
 
Le bras du chasseur arraché par un tir de fusil

Le tir serait parti du propre fusil de ce garde-chasse de 63 ans...

Terrible scène, samedi soir à Saint-Urcisse, près d’Agen (Lot-et-Garonne), à la lisière du Tarn-et-Garonne. Vers 21h, dans des circonstances qui restent encore à déterminer, un garde-chasse de 63 ans a été victime d’un tir accidentel qui serait parti de son propre fusil, et qui lui a arraché le bras, rapporte Sud Ouest.
Ce sont des voisins et sa compagne, entendant le coup de feu et des cris, qui ont donné l’alerte. Arrivés sur place, ils ont découvert l’homme à terre, grièvement blessé.
Les secours l’ont évacué en urgence vers le centre hospitalier Purpan, à Toulouse, où il a été opéré samedi soir. Son pronostic vital n’est plus engagé.
M.B.
Publié par : 20minutes.fr
============

   Nord - 59

Publié le 01/10/18 à 10h52
 
Un jeune chasseur se tire une balle dans le pied

Un chasseur (illustration).
Un chasseur (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Un jeune homme de 19 ans s’est gravement blessé lors d’une partie de chasse près de Valenciennes…

Un accident de chasse dans le Nord. Dimanche, les secours sont intervenus à Warlaing pour un jeune chasseur gravement blessé au niveau du pied, a-t-on appris auprès des pompiers du Nord. Il a été hospitalisé dans un état grave.

Bousculé par son chien
Les faits se sont déroulés dimanche, vers 15h, sur la commune de Warlaing, entre Orchies et Valenciennes. Alors qu’il était en train de chasser avec un groupe d’amis, un jeune homme de 19 ans s’est accidentellement blessé en se tirant un coup de fusil à la cheville. Selon la police, la victime a été bousculée par son chien, provoquant le tir involontaire.
C’est le père du jeune chasseur qui a entendu les appels à l’aide de son fils et qui a prévenu les secours. La victime a été prise en charge par les pompiers et transportée dans un état grave au centre hospitalier de Lille.

Mikael Libert
Publié par : 20minutes.fr

Samedi 6 Octobre 2018
 
   Hérault - 34
 
Une balle de chasseur traverse leur maison
à Laroque, dans l'Hérault


https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2018/10/f8a45c1f-1acd-43dc-8e43-5fd7ccb662b5/870x489_maxstockworld371560.jpg
Une balle pour sanglier tirée lors d'une battue mercredi à Laroque a fini sa course dans l'encadrement d'une porte © Maxppp - Illustration source : francebleu.fr
 
Une famille de Laroque (Hérault) a retrouvé une balle pour sanglier fichée dans un mur à l'intérieur de sa maison mercredi. Une enquête est en cours. Le maire entend interdire les tirs de chasseurs autour des habitations.

Retrospectivement, cette famille a dû avoir la peur de sa vie. Mercredi à Laroque près de Ganges, une balle tirée lors d'une battue au sanglier a fini sa course dans une maison du village. Elle était heureusement vide quand c'est arrivé. La propriétaire s'est aperçu des dégâts en rentrant plus tard dans la journée. Cette balle pour gros gibier a traversé le double vitrage de la fenêtre, puis une armoire pour finir sa course dans le chambranle d'une porte juste à l'entrée d'une chambre d'enfant. La famille a porté plainte.

Cinq chasseurs entendus
La gendarmerie est chargée de l'enquête. Il y avait bien une battue au sanglier ce matin-là autour de Laroque et Ganges. Un groupe de cinq chasseurs a été identifié. Tous ont été auditionnés.
Les enquêteurs attendent maintenant l'analyse technique des fusils pour savoir lequel a tiré. Il risque a minima la saisie de son arme et peut-être le retrait de son permis de chasse.


Un arrêté pour interdire les tirs près des habitations
"On a tous été très choqués", explique le maire de Laroque, Pierre Chanal qui est allé sur place le jour même. "On imagine ce qui aurait pu se passer. Ce n'est pas du tir de petit plomb, c'est une munition plus que dangereuse", dont la portée peut selon lui atteindre trois kilomètres. Cette fois, impossible de laisser passer. Il entend prendre "une mesure forte" pour sécuriser les habitations, autrement dit un arrêté interdisant les tirs à proximité du village, en accord avec les chasseurs.

Par Marie Ciavatti
Publié par : francebleu.fr

Jeudi 4 Octobre 2018


Poney abattu en Normandie :
les Riverains de la chasse réclament une distance de sécurité


Poney abattu en Normandie : les Riverains de la chasse réclament une distance de sécurité
Est-ce un tir de chasseur qui a atteint la ponette à Cahagnes (Calvados) ? Pas sûr. Mais les « riverains de la chasse » estiment qu'il faut davantage réglementer la pratique de cette activité.
Illustration source :
lamanchelibre.fr


Le dimanche 30 septembre 2018 à Cahagnes (Calvados), dans le bocage virois, une ponette a été atteinte par une balle et il a fallu l'euthanasier. Rien ne garantit que ce soit un tir de chasseur qui l'ait atteint. Néanmoins, les Riverains de la chasse, un collectif créé récemment en Normandie, ont des idées pour faire évoluer la pratique de la chasse près des zones d'habitation.

Les Riverains de la Chasse représentent un collectif créé en Normandie pour faire entendre la voix des non chasseurs. Suite à l'affaire de la ponette atteinte par une balle le dimanche 30 septembre 2018 à Cahagnes (Calvados), dans le bocage virois, et morte depuis, ils demandent à la Préfecture du Calvados de mettre en place une distance de sécurité par rapport aux haies ou clôtures mitoyennes délimitant des zones non chassées (corridor de sécurité).

Une proximité préoccupante
Ils soulignent que "dans le droit français, contrairement à certains pays européens, il n'existe aucune distance de sécurité pour les activités de chasse. La seule obligation qui est imposée aux chasseurs est de ne pas tirer en direction des maisons. Donc un chasseur a le droit de chasser derrière une haie de jardin où jouent des enfants ! "

Une fillette touchée mi-septembre
Précision complémentaire de riverains de la chasse : "La même demande a été formulée auprès de la Préfecture de l'Orne qui nous a répondu que cela n'était pas possible car les règles de la chasse en France sont édictées par les chasseurs eux-mêmes (schéma cynégétique rédigé par la Fédération des Chasseurs)". Alors "doit-on attendre qu'un enfant se fasse tuer pour que les pouvoirs publics réagissent (comme cette fillette touchée au thorax dans la région de Limoges) ?"

Publié par :
lamanchelibre.fr
============
   Loire-Atlantique - 44
Chasse à Batz-sur-Mer :
une promeneuse reçoit un plomb au visage


L'incident de chasse s'est produit dimanche 30 septembre route de Kerlan à Batz-sur-Mer
L’incident de chasse s’est produit dimanche 30 septembre route de Kerlan à Batz-sur-Mer
(©Illustration Fotolia) - Source :
actu.fr
 
Dimanche 30 septembre, à Batz-sur-Mer, une jeune femme a pris un plomb dans la pommette. L'association des chasseurs de la commune affirme ne pas être au courant de cet incident.
Dimanche 30 septembre 2018, dans l’après-midi, route de Kerlan à Batz-sur-Mer (Loire-Atlantique), une jeune femme a pris un plomb sous l’œil, « heureusement dans la pommette, cela aurait pu être grave ».
Cet incident de chasse a été révélé ce mercredi 3 octobre par un internaute dans un post paru sur la page Facebook « I love Batz/Mer, Le Croisic, Le Pouliguen ».
Il précise que la victime n’a pas voulu déposer plainte.

« 6 ou 7 » coups de tirés
Sur cette même page, une autre internaute confirme les faits :
  •     "Ça s’est passé sous nos yeux ! Les personnes avaient des petits dans les bras.
Selon elle, il n’y a pas eu qu’un seul coup tiré « mais 6 ou 7 ».
  • « Il devrait être interdit de chasser dans ce secteur »

Selon une autre internaute, « ce n’est pas la première fois que route de Kerlan, on reçoit du plomb ! Tous les ans, c’est la même chose à cause des chasseurs irrespectueux qui, non seulement, se permettent d’entrer sur des propriétés privées et ne respectent pas les distances » :
 
  •    " Cette route est une route très fréquentée par les promeneurs et les cyclistes. Il devrait être interdit de chasser dans ce secteur."
 Contacté par nos soins, le président de l’association des chasseurs de Batz-sur-Mer affirme ne pas être au courant de l’incident de dimanche.
Il indique qu’il va se renseigner pour en savoir plus.


Publié par :
actu.fr
 
  


 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com