* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

LA GALE DU CHIEN

 


 

La Gale du chien

 

S'il est une maladie dont tout le monde a déjà entendu parler, c'est bien de la gale...
Chien galeux, brebis galeuse... Autant d'expressions qui traduisent le dégoût populaire et la sensation de démangeaison ressentis à la simple évocation du nom de cette maladie de peau historique.




Certains sujets sont plus réceptifs que d'autres, notamment les jeunes chiens et ceux dont l'état de santé est déjà altéré.

 
La gale est une maladie cutanée parasitaire
 
Lorsque l'on parle de gale, on fait référence à la gale du corps, la gale sarcoptique, par opposition à la gale des oreilles due à un autre acarien.
Ce parasite vit en permanence en surface ou dans l'épaisseur de la peau du chien.
Après avoir été fécondée, la femelle perfore l'épiderme et creuse des galeries dans lesquelles elle progresse, se nourrit et pond ses œufs.
Le sarcopte est un parasite assez spécifique du chien.

L'homme, le chat, le furet et le renard peuvent aussi être infestés par ce parasite.
La contamination se fait essentiellement par contact avec un chien galeux, plus exceptionnellement avec un chat, un furet ou un renard infesté.

Une transmission indirecte est néanmoins possible, dans une moindre mesure, par le milieu extérieur et les accessoires (tapis, brosse...).

La contagiosité est très importante puisque 50% des chiens exposés développent la maladie.
Certains animaux sont cependant plus réceptifs que d'autres comme les animaux jeunes et ceux dont l'état de santé est déjà altéré.
 

 
Docteur, moi aussi ça me gratte...
 
Les acariens responsables de la gale du chien peuvent infester l'homme.
L'infestation humaine se manifeste par l'apparition de papules très prurigineuses sur les zones de contact avec l'animal infesté (souvent sur les avant-bras).

L'infestation se résout d'elle-même sans traitement car le parasite ne peut avoir chez l'homme un développement complet, ce que l'on nomme un cul-de-sac épidémiologique.
Comme la gale, d'autres maladies de peau sont transmissibles du chien à l'homme. On parle de zoonose.

La Cheyletiellose (ou pseudo-gale) est due à de acariens de grande taille qui vivent à la surface de la peau et entraîne une dermatose prurigineuse chez l'animal et l'homme avec qui il est en contact.

Egalement comme pour la gale, l'acarien ne peut se reproduire chez l'homme et le simple traitement de l'animal prévient de nouvelles réinfestations de l'homme.
La Teigne n'est pas due à un acarien mais à des champignons dermatophytes (d'où le nom de dermatophytose).

Ces champignons colonisent et envahissent des structures qui contiennent de la kératine comme les griffes, la couche superficielle de la peau et surtout les poils.

Chez l'animal, l'affection se manifeste par des pertes de poil circulaires, pas ou peu prurigineuses.
Les spores de champignon sont transmises par contact avec l'animal ou même simplement par ses poils colonisés.

La lésion typique chez l'homme est une plaque rouge d'évolution centrifuge : l'herpès circiné.
Le traitement de l'homme est nécessaire car, contrairement à la gale et la pseudo-gale, cette dermatose ne guérit pas spontanément.


Squames dorsales: cheyletiellose

 
Les symptômes et traitement
 
  • Symptômes
Après une période d'incubation variable (en moyenne 15 jours), le chien va présenter les premiers symptômes.
Un prurit violent (grattage, léchage et frottements intenses) et quasi permanent, tant et si bien que le chien s'arrête par moment de manger pour se gratter.
Une raréfaction des poils consécutive aux démangeaisons va d'abord intéresser la face et les parties inférieures du corps puis s'étendre.
La peau est rouge et enflammée (érythème) et présente à sa surface des petits boutons (boutons de gale) et des croûtes notamment sur les oreilles.
  • Le traitement
Le traitement fait appel à des acaricides sous forme de bains, lotions, pipettes spot-on ou injectable.

Sans traitement approprié, la maladie s'étend et gagne tout le corps et l'animal finit par mourir au bout de 3 à 6 mois.


Dr Vétérinaire : Romain Nemoz
Sanglier Passion - Fev. Mars 2010
 
 
La gale et la démodécie des chiens :
des maladies inconnues et dangereuses


 

http://www.zinfos974.com/photo/art/default/9481649-15213309.jpg?v=1463293160


Photo de Caroline Cuozzo, présidente de Réunion Protection Animale
Source : zinfos974.com









Ce n’est pas ce qui manque à La Réunion… Des chiens fatigués, maigres et trop souvent sans poils errent dans les rues. "Il ne souffre pas, il n’a juste pas de poils", "Il ne faut pas le toucher parce que c’est contagieux"… Des idées reçues et totalement fausses selon Guillaume Holzapfel, vétérinaire à la clinique du Front de mer de Saint-Paul, spécialisé en dermatologie.
 
La gale et la démodécie canine sont deux maladies de la peau qui sont dangereuses pour les chiens mais en aucun cas pour l’homme. "Elles sont causées par des acariens Sarcoptes scabei et Demodex canis, explique le vétérinaire. L’homme ne les contracte pas. Lorsqu’ils se trouvent sur la peau humaine, ils meurent".
 

Si les personnes en contact avec ces chiens ne craignent rien, les bêtes, elles, en souffrent et en meurent.
"Les effets des deux maladies sont essentiellement les mêmes: lorsqu’elles ont passé le stade de la démodécie ou la gale localisées et deviennent généralisées, elle peuvent ensuite devenir profondes. C’est à ce moment-là que la peau perd toutes ses fonctions de barrière protectrice et laisse place à la déshydratation et aux infections. L’animal meurt d’épuisement au bout de 6 mois, voire un an. C’est simple, on ne peut pas vivre sans peau".



http://www.zinfos974.com/photo/art/default/9481649-15213443.jpg?v=1463294617




Guillaume Holzapfel, vétérinaire de la Clinique du Front de mer à Saint-Paul
Source : zinfos974.com



 
La différence entre la gale et la démodécie
 
"Il y a de grandes différences entre la gale et la démodécie mais elles sont peu connues et on a l’habitude d’appeler toute affectation de la peau chez les chiens, la gale".  Or la gale est extrêmement contagieuse entre chiens tandis que la démodécie l’est moins. Mais la gale peut être soignée en seulement deux semaines alors que la démodécie nécessite plusieurs mois de traitements.
 
Comment les reconnaître chez votre chien ? Guillaume Holzapfel explique : "La démodécie ne démange pas et se manifeste d’abord par une perte de poils au niveau du dos et du tronc. La gale, quant à elle, démange donc on voit les chiens se gratter sans arrêt. Elle se manifeste en début de maladie plutôt sur les pattes. Mais seul un examen microscopique peut déterminer la maladie avec certitude". Pour cela on peut estimer le prix d’une consultation à environ 40 euros.
 
S’il y a une recrudescence de gale à La Réunion, le vétérinaire dit voir une majorité de cas de démodécie.



http://www.zinfos974.com/photo/art/default/9481649-15214285.jpg?v=1463307723







Photo de Caroline Cuozzo, présidente de Réunion Protection Animale
Source : zinfos974.com



 
L’importance de les soigner, les déposer à un refuge ou à la fourrière
 
Selon Guillaume Holzapfel, il est important de prévenir contre la démodécie plutôt que de la soigner. "Un chien qui a une bonne alimentation, un environnement propre et un état général de bien-être sera en bonne santé et aura donc moins de chance de contracter la maladie. 95% des chiens portent l’acarien de la démodécie mais celui-ci ne se développe qu’en cas de mauvaise santé. Dans tous les cas, lorsque l’on constate une perte de poils, il est préférable de consulter un vétérinaire".
 
"Car sans traitement, c’est une mort lente et certaine pour le chien", assure-t-il. Il conseille donc de faire soigner le chien au plus vite.



http://www.zinfos974.com/photo/art/grande/9481649-15214281.jpg?v=1463306934







Photo de Caroline Cuozzo, présidente de Réunion Protection Animale
Source : zinfos974.com








Pour ce qui est des chiens errants et des bénévoles qui souhaitent les aider, il est donc important de les recueillir et de les soigner ou les confier à la fourrière où ils seront malheureusement certainement euthanasiés, "mais ça évite une mort très désagréable et la contamination d’autres chiens de rue".
 
Pour faire soigner la gale, Guillaume Holzapfel estime le coût à moins de 100 euros pour un traitement sur deux semaines. Quant à la démodécie, on peut compter environ 500 euros selon la taille du chien pour un traitement sur deux à quatre mois.

Les associations de défense des animaux se battent au quotidien contre cette maladie et les appels aux dons pour la prise en charge des soins ne cessent de se multiplier.


http://www.zinfos974.com/photo/art/default/9481649-15214288.jpg?v=1463306990
 
Photo de Caroline Cuozzo, présidente de Réunion Protection Animale
Source :
zinfos974.com


 
Publié par : zinfos974.com
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com