* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 

LES BRAQUES  ETRANGERS
LE DRAHTHAAR - LE KORTHALS




LES CHIENS D'ARRET


Le Kurzhaar : Braque Allemand à poil court
( Nationalité Allemande )



 
Personnalité : Débordant d'entrain et d'énergie (mais pas nerveux), intelligent, obéissant et facile à dresser. Gai et malicieux. il adore jouer avec les enfants.
Aptitudes Le Braque Allemand rend les services les plus divers aux chasseurs. ll sait tenir l'arrêt avec une remarquable fermeté, quel que soit le terrain (bois, montagnes, broussailles ou marais), fait preuve d'une grande endurance. Cet excellent chasseur est aussi un agréable compagnon, mais il ne devrait pas être considéré comme chien d'appartement. Néanmoins, il peut s'adapter à n'importe quelle situation, aussi longtemps qu'il dispose d'un espace suffisamment grand pour prendre de l'exercice lorsque la saison de chasse est close.
Origines : Ce chien d'arrêt descend du Braque Espagnol qui fut introduit en Allemagne au XVll'siècle par des chasseurs flamands. De nombreux apports de sang Pointer et Braque Italien l'on rendu plus rapide et énergique. Il jouit aujourd'hui d'une popularité croissante à travers toute l'Europe.
Standard : Le Braque Allemand est noble et harmonieux à la fois élégant et vigoureux.
Taille souhaitée pour les mâles : 62 à 64 cm.
Poids : entre 25 et 32 kg.
ll doit avoir une tête sèche et bien ciselée, un crâne suffisamment large et légèrement bombé, un nez brun et proéminent (les truffes couleur chair ne sont pas désirées), les babines légèrement pendantes, des dents fortes et saines, s'adaptant bien entre elles. Yeux bruns (les yeux jaune clair sont à rejeter). Oreilles: modérément longues, couvertes de poil lisse, plaquées contre jes joues, arrondies à leur extrémité. Poitrine : plus profonde que large, avec des côtes bien bombées, mais iamais en forme de tonneau. La queue sera écourtée pour éviter les blessures à la chasse. Le poil doit être court et serré, dur et sec au toucher. Couleurs permises: brun sans tache; brun avec un peu de blanc à la poitrine et aux membres ; rouan sombre avec tête brune et plaques brunes ; blanc avec un masque brun, plaques brunes ou mouchetures ; noir dans les mêmes nuances que celles précitées. Le jaune n'est pas considéré comme un défaut.

Club Francais du Braque Allemand aller à l'accueil<-Cliquez pour contacter un correspondant régional
(mise à jour 23/04/19)
 

Le braque Hongrois

Cette race façonnée  par les vicissitudes géopolitiques de son berceau étonne par ses mérites et séduit par sa robe.

L’histoire  du braque hongrois à poil ras est intimement liée à celle de son pays.
Ainsi il tirerait sa robe froment doré d'un chien « jaune »  qui accompagna l’ invasion  turque de 1526.
Toujours est-il que ce braque est connu et reconnu en Hongrie depuis le règne des Arpad entre le XIe et le XIVe siècle.
En grande partie à cause de la vie politique agitée de la vieille Europe, le braque hongrois, très tôt appelé magyar vizsla, a connu des hauts et des bas. Au point qu'en 1916, un appel est lancé dans le journal cynégétique Nimrod pour le sauver. Il s'ensuit un élevage en race pure composé de neuf lices et trois étalons, qui jettera les bases d'un renouveau.
L’Association des éleveurs de chiens d'arrêt hongrois fut créée en 1920, date de la première inscription au livre des origines. Puis le braque hongrois à poil court a été reconnu par la FCl en 1936. À cette époque, la race retrouve son essor et cet état de grâce durera jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.
En 1955, la race a pratiquement disparu. Commence alors un travail de recensement des chiens possédant un pedigree et de tests, surtout fondés sur le travail, pour les autres. Grace à cela, la race put être rétablie en Hongrie.

Ce chien rustique et polyvalent possède un type à poil dur, créé au cours des années 1930 par des gardes forestiers hongrois qui souhaitaient un chien plus résistant pour le travail en eau glacée l'hiver ou dans les terrains de bois difficiles.
Les traits caractéristiques de cette race sont les mêmes que ceux du braque hongrois à poil ras.


Taille : (au garrot) => mâles : 58-64 cm, femelles : 54-60 cm
Poids : environ 20 à 25 kg

Aptitudes et comportement :
Le Braque hongrois est Polyvalent et  passionné, pouvant mettre en valeur ses qualités naturelles sur tous gibiers à plumes comme à poils, et sur les terrains s plus variés: plaine, bois, marais. C'est un  chercheur actif, endurant et persévérant. Son galop est soutenu, équilibré et harmonieux.
Le port de tête se situe dans le prolongement de la ligne de dos et I’ encolure p.eut se relever pour capter des émanations lointaines en terrain découvert.
L'arrêt est ferme, le cou tendu, le regard attentif, la tête immobile dans  l’angle de l'émanation, la queue dans le
prolongement du rein. Au coulé, il reste calme, toujours tendu. Son rapport est naturel, efficace, avec la dent douce.

Spécialités :Tous les petits gibiers : lapins, canards et faisans....Doux et intelligent, il convient au chasseur éclectiqueen quête de différents petits gibiers.
Budget : Prix d'un chiot de 2 à 3 mois : 500€  à 750 € suivant les origines (prix de 2011)
Contact :


Vizsla Club de France - Club Francais du Braque Hongrois, Poil court et Poil dur aller à l'accueil<- Cliquez ici pour découvtir le Club
(mis à jour 23/04/19)

Claude Rossignol
Publié par : le chasseur français-mai 2011



Le braque de Weimar
 
Sélectionné dans la grande tradition germanique, ce chien à la robe unique en son genre est un exemple de polyvalence.
 
 
Bon nombre de polémiques ont couru sur les racines de ce grand braque à la robe peu banale. Et il est encore délicat aujourd'hui d'être précis dans ce domaine. Mais toujours est-il qu'on pourrait difficilement expliquer son appellation autrement qu'en attribuant les mérites d'une sélection bien menée au duc Charles-Auguste de Weimar.
C'est en tout cas lui qui fixa le type de cette belle race en Allemagne orientale, vers la fin du XVIII siècle. On peut également noter pour l'anecdote qu'il était un ami de Goethe, lequel avait lui-même publié une étude sur la "Théorie des couleurs", celle de notre braque étant pour le moins singulière.
Par la suite, durant le XIX siècle, les initiatives en faveur du weimaraner se succédèrent, ponctuées notamment par la reconnaissance officielle de la râce en 1896 et la création d'un club l'année suivante. Étant élevé en race pure depuis plus de cent ans, le braque de Weimar est vraisemblablement la plus ancienne race de chiens d'arrêt allemands.
Dans le berceau de la race, son élevage ne fut jamais très conséquent, mais rigoureusement reglementé. C'est certainement à cette rigueur, tout particulièrement sous la présidence du major Erbert, que la race parvint entre les deux guerres mondiales à se bâtir une réelle notoriété.
Parallèlement à la souche germanique, un élevage important s'était développé aux États-Unis durant les années 1930, à l'initiative du cynophile Howard Knight. Chez nous, apparu après la Seconde Guerre, le braque de Weimar s'est surtout développé dans les annécs 1970, le Cercle des amateurs du braque de Weimar ayant vu le jour en 1978.


Aptitudes et comportement :
Le style du braque de Weimar allie le sérieux à l'efficacité. Son avidité à chercher et à trouver le gibier dicte son allure générale et son comportement. Son galop peut être entrecoupé de passages de trot, s'il est suffisamment énergique pour ne pas ternir l'impression générale.
Sa quête est méthodique, à une portée de fusil devant le chasseur, s'étendant de 5O à 80 m de part et d'autre de son maître.
Le contact est permanent avec son conducteur. ll arrête debout, la tête très légèrement au-dessous de la ligne de dos ou dans son prolongement, la queue bien tendue.
Sa passion le pousse à se rapprocher de quelques pas du gibier, mais il montre une grande sûreté dans sa remontée d'émanation. Pour le coulé à l'ordre, il est toujours tendu, bien dans la direction du gibier et reste prudent.
Compte tenu de l'évolution de la race depuis une dizaine d'années, des sujets qui montreraient des qualités supérieures sont à rechercher et non à sanctionner.

 
GUIDE DU CYNOPHILE :
Classification SCC/FCI :
groupe 7, section 1.1 chiens d'arrêt continentaux type braque, avec épreuve de travail.
Contact :

<- Cliquez ici pour trouver les coordonnées du Club
(mis à jour 23/04/19)

Par Claude Rossignol
Publié par Le chasseur français - Mars 2012 - P. 42/43


Le Drahthaar : Chien d'arrêt Allemand à poil dur

(Nationalité Allemande)

 
Personnalité : Équilibré, vigoureux, vif et plein d’entrain, très attaché à son maître et jaloux des autres chiens.
Aptitudes : Le Drahthaar a hérité des principales qualités de chacun de ses ancêtres : une finesse et une sûreté de nez remarquables, une fermeté spectaculaire dans l’arrêt, une profonde intelligence, un aspect des plus harmonieux. C’est un des plus sûrs coéquipiers du chasseur.
Origines : Il est né au début du XXe siècle de croisements judicieux entre Braque Allemand, Griffon à poil dur, pointer, Bloodhound et Airedale. Le Club allemand du drahthaar sélectionne les six meilleurs chiots de chaque portée afin de préserver la pureté de la race.
Standard : Hauteur au garrot : mâles, 60 à 67 cm ; femelles, 56 à 62 cm. Poids : entre 27 et 32 kg. Museau : large, long et fort. Dents: solides, saines et fermées en ciseaux. Babines : jamais pendantes. Yeux : foncés et limpides. Oreilles : de moyenne longueur, appliquées à plat contre les joues. Cou : mince et robuste. Poitrine : large et profonde. Dos : court et droit. Queue : écourtée comme il est d'usage pour la chasse. Poil : dur et raide, rappelant au touché la laine d’acier particulièrement fourni aux sourcils et à la barbe. Robe : toutes les nuances allant du brun foncé au marron clair.

Drahthaar Club de France - Promotion et amélioration du Deutsch Drahthaar<- CLIQUEZ POUR VOIR LE CLUB
(mis à jour 23/04/19)


Le Korthals : Griffon d'arrêt à poil dur

(Nationalité Française)

 
Personnalité : Vif et animé, intelligent, affectueux et doux.
Aptitudes : Souvent considéré comme (la bonne à tout faire) par les chasseurs, le Korthals est particulièrement habile à traquer le lièvre et la caille. Il possède un flair absolument remarquable.
Origines : Eduar Korthals, éleveur d'origine hollandaise, l'obtint vert 1873 en croisant des Griffons, des Braques, des Épagneuls et des Setters. La race fut reconnue en 1887.
Standard : Taille : de 55 à 60 cm pour les mâles, 50 à 55 cm pour les femelles. Poids : entre 23 et 27 kg. Tête : grande et longue, avec moustaches et sourcils bien accusés. Yeux : grands, bruns ou jaune foncé, d'expression très intelligente. Oreilles : de moyenne grandeur et appliquées à plat. Cou : plutôt long, dépourvu de fanon. Poitrine: profonde. Membres : robustes et musclés. Pieds; ronds et solides. Queue : portée horizontalement ou la pointe légèrement relevée, écourtée d'un tiers. Poil : dur et grossier, rappelant au toucher les soies de sanglier, avec un sous-poil fin et serré. Couleurs de la robe : gris acier avec taches marron, marron pur, blanc et marron, blanc et orange.
http://www.griffonkorthals.fr/images/SIT_GRIFFONKORTHALS/logo.png

<- CLIQUEZ POUR VOIR LE CLUB


(mis à jour 23/04/19)
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com