* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter


LE TENIA
 



Source iconographique : www.galopin-fr.net


Le ténia, ou taenia, est un long ver parasite de l'intestin, appelé couramment ver solitaire.
Les ténias sont des vers plats rubanés et segmentés, hermaphrodites, appartenant à la classe des cestodes, parasites du tube digestif des vertébrés.

On distingue deux espèces de ténia touchant l'être humain : le taenia saginata, dont les hôtes intermédiaires sont les ruminants  et le taenia solium dont l'hôte intermédiaire est le porc et le sanglier.

D'autres espèces - le tœnia pisciformis par exemple, peuvent affecter le chien ou le chat.

Il se compose d'une petite tête qui est pourvue de crochets (scolex), de ventouses et d'un grand nombre d'anneaux (les proglottis) qui forment le corps. Les derniers anneaux de ce parasite sont remplis de milliers d'œufs qui sont régulièrement éliminés avec les selles. Ces anneaux peuvent rester infestant plusieurs mois avant qu'un hôte de passage absorbe directement ou indirectement les proglottis remplis d'œufs.
 
La transmission du parasite est simple. Sur le sol, avec les excréments, il y a des proglottis remplis d'œufs qui proviennent d'un animal infecté (vache, mouton, cervidé, suidé, carnivore, oiseau). Ces œufs sont vivants plusieurs mois.

Un gibier, un chevreuil sain par exemple, va indirectement s'infecter en s'alimentant d'herbe, en ingurgitant l'oribate, un acarien, qui, en se nourrissant d'excréments, va ingérer des œufs qui, trois mois plus tard, contiennent des larves. Il est, par ce cycle, un hôte intermédiaire entre un animal parasité et ce chevreuil.

Les larves vont s'installer le plus souvent dans l'intestin grêle et se développer.
Deux mois plus tard, prolifèrent dans les excréments du chevreuil, des anneaux avec des œufs embryonnés.
L'animal devient donc un hôte définitif.

Un autre gibier, un sanglier sain par exemple, va lui directement s'infecter en consommant des escargots, des limaces ou des vers qui ont ingéré des œufs, pour devenir des larves ou de la charogne déjà infectée. Donc, il devient lui aussi par ce cycle un hôte définitif.
Un carnivore, comme un chien de chasse sain, va s'infecter directement en léchant ou en consommant des viscères de gibier contenant ces larves.

L'homme peut aussi être infecté par le ténia en consommant de la venaison de sanglier ou de cervidé mal cuite.

 

Source iconographique : www.memobio.fr
 
 
Beaucoup de parasites sont des hôtes intermédiaires pour les larves qu'elles contiennent : escargots, tiques, puces.

Attention : l'echinococcose est une forme larvaire de ténia qui se situe dans les kystes hydatiques et que l'on trouve souvent sur le foie et les poumons.

Dans tous les cas, il est indispensable de porter des gants jetables pour transporter ou éviscérer ou dépouiller un gibier.

 

Protéger votre chien et votre chat du ténia from Media-Vet on Vimeo.

 

 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png