* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *

Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
Retour%20AccueilN'hésitez pas à me contacter


 
LES COURANTS SUISSES


LES CHIENS COURANTS


 Le Bernois
(Nationalité Suisse)

 


- Personnalité : Tenace, fier, infatigable pendant la chasse. Paisible et docile au chenil.
- Aptitudes : Il peut chasser le sanglier, le chevreuil, le lièvre et le renard.
- Origines : Les mêmes que le Chien courant Suisse (Bruno du Jura) dont il est une variété.
- Standard : Taille minimum : 40 cm. Poids moyen : de 15 à 18 kg. Corps : allongé. Tête : fine, au museau fort. Yeux : sombres et doux. Oreilles : coniques, très longues. Queue : horizontale ou légèrement recourbée. Poil : épais et abondant.  Couleurs : robe blanche mouchetée de noir, toujours avec des reflets plus ou moins intenses, d'une troisième couleur.
 

Club Français des Brunos et des Chiens courants Suisses

Président du Club M. Philippe Krieg
30 C route de la Fontaine,
07150 ORGNAC L'AVEN
Tel. 06 08 74 29 56
(mis à jour le 25/04/2019)


Le Lucernois

(Nationalité Suisse)


- Personnalité : Chasseur intelligent et tenace. Au repos, paisible et affectueux.
- Aptitudes : Son sens de l'odorat très développé en fait un chien de chasse particulièrement fiable. Il peut chasser le sanglier, le chevreuil, le lièvre et le renard.
- Origines : Le Lucernois est une variété du chien courant Suisse. Elevé dans la région de Lucerne.
- Standard : Taille : minimum : 40 cm. Poids moyen : de 18 à 20 kg. Corps : allongé, tête fine, museau fort. Ses yeux sombres expriment la douceur. Oreilles : coniques, très longues. Queue : horizontale ou légèrement recourbée. Couleurs : robe blanche mouchetée de gris ou de bleu, avec de grandes taches sombres ou noires ; il peut également avoir des taches rousses ou jaune charbonneux sur la tête et le corps. Quand le chien est toiletté, le blanc semble disparaître.



Voir le Club ci-dessus
(mis à jour le 25/04/2019)



Le Schweizer Laufhund
(Nationalité Suisse)


- Personnalité : Chien de chasse tenace, presque infatigable, le Zchweizer Laufhund est au chenil l'un des chiens les plus paisibles et les plus affectueux qui puissent se concevoir.
- Aptitudes : Son flair exceptionnel lui permet de retrouver la trace de n'importe quel gibier. Rien ne l'arrête, ni les sangliers, ni les terrains difficiles, ni les intempéries.
- Origines : Ce chien courant est le lointain descendant des chiens qui chassaient autrefois dans la vallée du Nil. Ce sont les Phéniciens qui l'ont amené en Europe. Les légions romaines l'ont ensuite transplanté dans les Alpes Suisses. Il est représenté sur un tableau du XIIe siècle de la cathédrale de Zurich. Il a donné naissance aux chiens courants du Jura, Bernois et Lucernois.
- Standard : c'est un chien de taille moyenne, relativement longue. Taille : entre 45 et 55 cm. Poids : de 18 à 20 kg. Il a une tête mince bien proportionnée, un museau très long, un nez noir aux larges narines. Yeux : noirs, doux. Oreilles : pendantes, coniques, très longues. Queue : horizontale ou légèrement recourbée. Membres : ossature puissante. Soles : dures, rugueuses. Robe : épaisse et dure. Couleurs : blanc avec des taches orange ou jaunes. Le rouge est également admis.


Voir le Club ci-dessus
(mis à jour le 25/04/2019)
Jeudi 28 juillet 2022

   Doubs - 25

A la découverte du Schwytzois,
chien courant suisse !


Source : chassons.com

Norvégiens, Allemands, Suisses et Français réunis dans le Doubs, pour l’occasion

C’est sous l’impulsion de Natalie Piéta et d’Hervé Journal que cette manifestation a eu lieu, avec le concours de la dynamique Fédération des chasseurs locale présidée par Jean Maurice Boillon. Ces passionnés du Schwytzois, l’une des quatre variétés des chiens courants suisses, avaient choisi le Doubs pour organiser cette première rencontre, le 21 mai dernier. Norvégiens, Allemands, Suisses et Français étaient présents, tous utilisateurs passionnés de cette race pétrie de qualités mais dont l’élevage reste encore confidentiel. Signalons aussi la participation de Philippe Krieg, Président du club français des Brunos et des chiens courants suisses.

Source : chassons.com

Le Schwytzois, un courant aux nombreuses aptitudes
 - Pour en témoigner, Natalie Piéta avait fait les choses en grand. En effet, elle avait sollicité tout d’abord Alexandra Kruppe et sa chienne Iva, spécialisée dans la recherche aux personnes disparues. Les deux travaillent pour la police en Allemagne, à Weserbergland. Iva arrive à reprendre une piste jusqu’à 72 heures plus tard. Cela demande un excellent nez et une grande concentration. La chienne travaille dans des environnements très variés tels que la forêt, les champs ou la ville. En 2021, Alexandra a traité 167 appels de la police dont 37 ont fait l’objet d’une recherche par Iva
 - Ensuite Julian Grundhuber (Allemagne) et son chien Pepper ont fait une jolie démonstration de recherche au sang au cours de laquelle les spectateurs ont pu apprécier la très belle complicité unissant ce binôme. Pour l’anecdote, Julian a parcouru 700 km pour participer à cette journée et illustrer toutes les aptitudes du Shwytzois dans cette spécialité.
 - Enfin Natalie, ses amis creusois et d’autres évoquaient au fil des échanges les qualités du Schwytzois découplé dans la voie du sanglier alors que leurs amis norvégiens attestaient des aptitudes de ce chien suisse utilisé en solo sous des latitudes où le lièvre variable est roi… 
 - Originalité, diversité des pratiques et une certaine forme d’exotisme étaient donc de la partie. Après les travaux pratiques, le docteur Binder, généticien à Zürich, livrait un bel et très complet exposé sur deux thèmes essentiels aux élevages a faible effectif : les avantages et les inconvénients de la retrempe  puis les conséquences de la consanguinité.

Vénerie et trompes de chasse
 - L’après-midi le rallye Loue Lison, qui accueillait sur son site la manifestation, présentait à ce parterre cosmopolite la Vénerie française et ses valeurs.  La promenade de la meute aux ordres puis la distribution de la « soupe», où Robin Cart a appelé ses chiens par leur nom l’un après l’autre afin qu’ils prennent leur repas, n’ont pas manqué d’étonner l’assistance ;  nos voisins et nos amis d’Europe du nord étant habitués à une relation personnelle et en solo avec leur compagnons. Les trompes de chasse de « La belle chasse », groupe formé par la FDC25, agrémentaient la journée de nombreuses fanfares. Ces deux « ateliers »  originaux ont séduit l’assistance, chacun s’accordant pour dire que la France cynégétique ne serait pas ce qu’elle est sans le maintien de ces pratiques si étonnantes aux yeux des chasseurs européens…

Source : chassons.com

Pour visionner la vidéo de cette rencontre internationale des Schwytzois : https://teamdespetitssuisses.wordpress.com/2022/05/31/film/

Un grand bravo à Natalie et Hervé dont vous pouvez admirer les chiens sur : https://teamdespetitssuisses.wordpress.com/accueil-2/
 

Par Baudouin de Saint Leger
Publié par : chassons.com


 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail


https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png

   




https://www.traqueur-chasse.fr/wp-content/uploads/2020/04/Logo-traqueur-small.jpg
Vêtement de chasse