* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *

Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
Retour%20AccueilN'hésitez pas à me contacter



PESTE PORCINE AFRICAINE
EN 2022
 

Mardi 12 avril 2022

 
 

Peste Porcine africaine :
les clôtures de la Belgique et du Luxembourg se démontent

 
Source : chassepassion

De Steinfort à l’A6, en Belgique, une grande clôture a été installée en 2019 afin d’éviter la diffusion de la peste porcine africaine qui fait rage dans cette région. L’objectif était d’empêcher la PPA d’atteindre les terres du Luxembourg et de préserver au maximum la France dans la foulée.

 - Le ministère de l’Agriculture du Grand-Duché du Luxembourg a déclaré ce Vendredi que le démontage de cette clôture volumineuse allait débuter étant donné que la peste ne fait plus parler d’elle dans cette zone en ce moment.
  - La Belgique est, depuis le 21 décembre 2021, déclarée comme indemne. C’est-à-dire que la peste porcine africaine a été éradiquée du territoire, aucun nouveau cas n’est apparu. Il n’est donc plus nécessaire de laisser cette clôture longue de 15 km qui était installée seulement dans l’objectif de préserver les populations porcines du Luxembourg et de la France de cette peste.

  - Les travaux ont débuté jeudi 7 avril avec l’aide des autorités françaises et belges qui œuvrent main dans la main pour retirer la clôture.

Par : Guillaume Debain
Publié par : chassepassion


PPA en Italie :

les chasseurs frontaliers mobilisés

 
 

Au 21 mars, 68 cas de peste porcine africaine ont été enregistrés en Italie, dans deux régions : le Piémont et La Ligurie. Toutes deux proches de la frontière Française, les Fédérations de chasseurs frontalières sont mobilisées.

 - Depuis l’annonce de la découverte des premiers cas de sangliers infectés par le virus de la Peste Porcine Africaine (PPA) en Italie le 5 janvier 2022, les trois Fédérations Départementales des Chasseurs frontalières (Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes) en lien avec la Fédération Régionale des Chasseurs PACA et la Fédération Nationale des Chasseurs, ont répondu présentes aux demandes de l’État.
 - En effet, elles ont :

  • Réalisé un état des lieux de la gestion du sanglier sur ces trois départements, rappelant aussi bien les particularités géographiques de ces départements, entre l’altitude, la neige, les zones de garrigues et les zones très urbanisées, que le fait que les populations de sangliers y restent très peu importantes.
  • Mis en place un réseau de chasseurs en capacité de réaliser des prélèvements sur des cadavres de sangliers trouvés morts dans les zones frontalières, en vue du diagnostic de la PPA, avec des relais pour le transport de ces prélèvements jusqu’aux laboratoires, en lien avec les cellules de crise départementales. Ces chasseurs ont tous été déjà formés par l’OFB et les laboratoires départementaux d’analyses vétérinaires.
  • Sensibilisé leurs adhérents à l’importance du respect des mesures de biosécurité lors de la chasse en France, à l’étranger et lors de l’accueil de chasseurs étrangers venant ou passant à proximité d’une zone infectée grâce au poster réalisé par la FNC.
  • Rappelé à leurs partenaires (Pêcheurs, pratiquants de loisir de plein nature) l’importance de signaler tous sangliers morts grâce au poster réalisé par l’OFB.
 

Par : lechasseurfrancais.com


Mercredi 12 janvier 2022
 

La circulation du virus de la Peste Porcine Africaine
en Europe est de plus en plus préoccupante.

 

Source : chassons.com

La circulation du virus de la Peste Porcine Africaine en Europe est de plus en plus préoccupante. Elle reste très active en Allemagne et l’Italie a notifié son premier foyer de PPA ce vendredi 7 janvier. Ce foyer consiste en la découverte de sangliers morts à la frontière entre le Piémont et la Ligurie à plus de 100 km de la France.

Outils de sensibilisation/communication
- La vigilance reste de mise en France, où le renforcement de la surveillance par le réseau Sagir était déjà en cours. Pour rappel, toute mortalité anormale de sangliers doit être signalée et analysée. Les messages de cette affiche réalisée par la FNC sont ainsi toujours valables.


Source : chassons.com
- Nous recommandons aux chasseurs ayant prévu des déplacements dans des zones de présence du virus d’être particulièrement vigilants quant au nettoyage et désinfection de leur véhicule, matériel, chaussures et vêtements, et de ne rapporter aucun produit carné à base de sanglier ou de cochon provenant de cette zone.

Situation en Europe
 - Depuis les premiers cas en Europe en 2014, à part la Roumanie et la partie « européenne » de la Russie (à l’Ouest du 60 ème parallèle), tous les pays d’Europe touchés déplorent principalement des cas en faune sauvage, et pour certains quelques foyers en élevages de suidés. Le virus reste actif et l’on recense régulièrement de nouveaux cas dans l’ensemble de ces pays, surtout Pologne, Hongrie, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, Bulgarie, Serbie. Les deux cartes ci-dessous illustrent cette situation en élevages et en faune sauvage. Pour information en Sardaigne, un virus de la PPA y circule depuis de nombreuses années de façon enzootique, mais il présente un autre génotype que les virus circulant en Asie, en Russie et en Europe.

Situation en Allemagne
 - La situation en Allemagne se détériore. Ce pays a déclaré son premier cas le 10/09/2020 le long de la frontière avec la Pologne, chez des sangliers sauvages. Depuis la progression a continué de proche en proche au sein de la population de sangliers (avec une progression de 30 km en 14 mois (2,1 km par mois en moyenne). Ce front de progression reste très actifs et s’étend de plus en plus vers l’ouest et vers le Nord, le front de contamination s’étend sur 218 km du Nord au Sud.
 - D’autre part, deux sauts de plusieurs dizaines de km ont aussi eu lieu, très probablement liés à des activités humaines, vers l’ouest de l’Allemagne, l’un de 70 km en Saxe fin 2020 et l’autre de 130 km dans le Land de Mecklemboug Poméranie fin 2021.
 - Seuls trois élevages de porcs ont été contaminés. Deux ont été détectés en juillet 2021 dans le Land du Brandebourg chez des élevages « familiaux » et un supplémentaire dans un petit élevage plein air en septembre 2021. Un autre foyer a été détecté en novembre 2021 dans le Land du Mecklembourg Poméranie Occidentale dans un élevage a plus gros effectif et distant de plus de 180 km au Nord Ouest des cas existant les plus au Nord. Depuis des sangliers positifs ont été détectés dans ce Land en novembre 2021, mais à plus de 60 km de cet élevage.

Les cartes ci-dessous illustrent la situation en Allemagne.


Source : chassons.com
- L’Allemagne a mis en place d’importantes mesures de lutte (clôtures entre différentes zones, interdictions des activités agricoles, forestières et de chasse dans une zone, volonté d’éradication du sanglier dans certaines zones etc) et de surveillance. Malgré tout, la situation semble très instable. Pour information, le bulletin de veille sanitaire internationale de la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale paraît une fois par semaine. Vous y trouverez les cartes et les informations à ce sujet les plus à jour.

Publié par : chassons.com



Mardi 11 janvier 2022

ITALIE

Premier cas de peste porcine africaine

 
 

Source : chassons.com

Pour le comité de rédaction de la Plateforme ESA (épidémiosurveillance santé animale), un premier cas sauvage a été détecté dans le Piémont. Un cas de peste porcine africaine (PPA) chez un sanglier a été détecté le 5 janvier 2022 sur la commune d’Ovada dans le Piémont et confirmé par PCR le 06/01/2022. Le cas se situe à moins de 100 km de la frontière avec la France  (source : Commission européenne ADIS le  07/01/2022).


Figure 1 : Localisation du premier cas de peste porcine africaine détecté en Italie dans le Piémont  (source : (link is external)Istituto Zooprofilattico Sperimentale dell’Abruzzo e del Molise « G. Caporale » le 07/01/2022).

 - À ce stade, nous n’avons pas d’information sur le génotype de PPA ni sur l’origine de cette infection.
 - Pour mémoire, la Sardaigne est infectée par le génotype I depuis 1978.
 - Dans le reste de l’Europe, toutes les souches isolées appartiennent au génotype II. Le cas le plus porche (hors Sardaigne) en Europe a été confirmé en Hongrie à 592 km de distance.
Nous ne manquerons pas de vous communiquer des informations dès que nous en saurons plus sur ce premier cas.
Publié par : chassons.com


Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail


https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png

   




https://www.traqueur-chasse.fr/wp-content/uploads/2020/04/Logo-traqueur-small.jpg
Vêtement de chasse