* Michel BLANC : - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *

Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
Retour%20AccueilN'hésitez pas à me contacter



ACTUALITÉS  DU DIMANCHE
 

 
Dimanche 7 août 2022
 

Sangliers au Luxembourg :
+ 800% en 40 ans

 

sangliers morts

Grands gagnants du changement climatique, les populations de sangliers explosent au Luxembourg et l’administration cherche des solutions pour ralentir la croissance des populations.

 - Au Luxembourg, ce ne sont pas les chasseurs qui sont responsables de l’explosion des populations de sangliers car dans ce petit pays on ne parle pas d’hybridation avec des porcs, ni d’agrainage mais d’un changement du climat. C’est en tout cas ce que constate de nombreux pays Européens (et même ailleurs dans le monde), le climat plus chaud assure d’une part que la nourriture est disponible en permanence et d’autre part que la mortalité diminue en raison des hivers plus doux.
 - Marianne Jacobs, responsable de la chasse à l’administration de la nature et des forêts (ANF) Luxembourgeoise explique dans Luxembourg Wurt :  « Le sanglier est une espèce qui peut se reproduire de manière explosive grâce à un taux de reproduction élevé….La tendance ne se limite pas au Luxembourg, elle s’observe dans toute l’Europe Et la responsable de poursuivre que cette explosion de population s’accompagne de nombreux problèmes : « la biodiversité animale peut être menacée …Les nids des oiseaux nichant au sol pourraient par exemple être détruits en plus grand nombre, avec les œufs. La diversité végétale en souffrirait également. Une harde de sangliers peut détruire des biotopes importants ou déterrer de manière sélective des plantes rares comme les orchidées …Les sangliers constituent un autre problème pour la régénération naturelle. Ils mangent les arbres qui repoussent, la forêt ne peut pas se renouveler et devient de plus en plus vieille ».
 - Alors le Luxembourg a décidé de prendre les choses en main et le ministère de l’Environnement a mis en place un groupe de travail, le Groupe de pilotage sanglier, avec pour «  mission d’élaborer un plan national de gestion du sanglier ».
 - Déjà des solutions sont recherchées mais force est de constater que pour l’instant seule la chasse peut arriver à endiguer la population. Marianne Jacobs reconnait qu’il faut prélever au moins 67% d’une population de sangliers pour la stabiliser. Et les solutions non létales ne sont pas … des solutions (stérilisation, prédation par le loup …) explique t elle dans le quotidien.
 - Alors il va falloir prélever plus, et « essayer d’apaiser la peur des chasseurs de tuer trop de sangliers ». La valorisation de la venaison est aussi une piste envisagée pour augmenter les prélèvements.

La chasse au Luxembourg en quelques chiffres :

  • Un peu plus de 2 100 chasseurs
  • 8 767 sangliers abattus sur la saison 2019/2020, 6 100 la saison suivante ( crise du Covid et confinement)
  • 563.000 euros de dommages dans des cultures en 2020 dus aux sangliers et cerfs
Par :
Publié par : lechasseurfrancais.com


Le loup s’est adapté et ses effectifs augmentent.

 
 

En Suisse, les loups sont passés de 34 en 2015 à 180 en 2022, l’augmentation est forte mais les autorités sont décidées à prendre les choses en main.

 - Isabelle Germanier, est la correspondante pour la Suisse romande du Groupe Loup Suisse, et mercredi dans le 12h30 de la RTS elle explique que la population de loups suit une croissance « exponentielle » et « Forcément, quand il y a plus de loups, il y a plus d’attaques ». Selon elle, le loup s’est  parfaitement adapté à son environnement, « sans quoi il aurait déjà été exterminé ».

Un changement de comportement
- « Il y a beaucoup moins d’ovins dans la région du Jura vaudois et en voyant que les proies étaient beaucoup plus volumineuses, le loup a pris l’habitude de garder des jeunes des années précédentes pour avoir une meute beaucoup plus grande afin d’attaquer des proies plus importantes. On observe à l’est de l’Europe que les loups arrivent à tuer de
s bisons quand ils sont en meute. »

On essaye de nouvelles choses
 - Le canton de Vaud, dans un communiqué, expliquait il y a quelques jours qu’il prévoyait « d’abattre le mâle, mais il se peut que ce soit la femelle qui mène les opérations. Les spécialistes sur place connaissent la meute, l’essentiel est de prélever le bon individu pour tenter de baisser la pression. Mais dans tous les cas, il n’y a aucune garantie de succès. On ne peut toutefois nier la souffrance des éleveurs et la situation actuelle ne fait que renforcer les extrémistes des deux côtés, ce qui est regrettable »

Par :
Publié par : lechasseurfrancais.com

En Côte-d’Or, face à la prolifération des sangliers,

la fédé adapte les règles pour les battues

 
Source : chassons.com

Devant la prolifération des sangliers, cause notamment de bien des dégâts sur les parcelles cultivées et engendrant donc de lourdes dépenses financière pour les fédérations départementale de chasseurs, la fédération des chasseurs de Côte-d’Or a choisi de modifier temporairement les règles en vigueur au niveau départementale pour l’organisation de battues de ce gibier hors cœur des parcs naturels de forêt.

 - Ainsi, pour faciliter l’intervention des chasseurs sur le terrain, et donc les prélèvements sur cette espèce, les modalités de chasse en battue évoluent  de la manière suivante

AVANT L’OUVERTURE GENERALE :

Du 1er juin au 14 août inclus : la chasse en battue du sanglier est soumise à autorisation préalable de la FDC 21.

  • Par anticipation ou en cas de dégâts de sangliers avérés sur les territoires soumis à plan de chasse, la demande d’autorisation préalable est à adresser via le formulaire Demande d’autorisation de battue anticipée 2022 , à la Fédération départementale des chasseurs par courrier, email ou fax. L’autorisation de la FDC 21 sera transmise par retour dans les meilleurs délais.
  • Du 15 août à la veille de l’ouverture générale : la chasse du sanglier est autorisée sans autre formalité, tous les jours de la semaine, pour les bénéficiaires d’un plan de chasse grand gibier, ce qui constituent une profonde modification par rapport aux années précédentes.

A PARTIR DE L’OUVERTURE GENERALE :

  • Du 18 septembre au 28 février : la chasse en battue est dorénavant autorisée trois jours par semaine, plus les jours fériés. Ces trois jours sont à déclarer à la FDC 21 avant le 10 septembre. Sans cette déclaration, la chasse en battue ne sera autorisée par défaut que les samedis et dimanches ainsi que les jours fériés.
Par Frédéric Buszkowski
Publié par : chassons.com


 

En 4 ans un couple de chats domestiques non stérilisés

peut engendrer la naissance de 20736 chatons

 
er>

Source : chassons.com

On a comptabilisé pas moins de 20.000 félins non stérilisés et sans maître qui rodent dans les rues de Lyon. Et près de 60.000 dans la métropole. Il s’attaque particulièrement aux oiseaux, aux lézards, rats et souris et de fait à tout ce qui bouge.

 - Même domestiqué le chat conserve son caractère de prédateur. Il joue avec ses proies. Il n’est pas évident de prendre des mesures contre ces prédateurs nés. Les autorités ont beau s’interroger, penser à la prévention, conseiller les propriétaires d’animaux à les faire stériliser, ce n’est pas ça qui fera cesser ces méfaits. La difficulté principale est que les divagations du chat sont naturellement admises sous prétexte que le chat a besoin de liberté. En quatre ans un couple de chats domestiques non stérilisés pourrait engendrer la naissance de 20736 chatons, selon Romain Lasseur, expert en espèces invasives. On est donc loin d’avoir résolu ce problème, à Lyon comme ailleurs.

Par Baudouin de Saint Leger
Publié par : chassons.com


 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail


https://static.pecheur.com/responsive/chasseur/dist-img/logo/Logo-Chasseur.png

   




https://www.traqueur-chasse.fr/wp-content/uploads/2020/04/Logo-traqueur-small.jpg
Vêtement de chasse