* Michel BLANC :06 62 61 65 91 / 04 94 77 76 01 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
LES CHIENS DE THERAPIE
 
 
Le secret pour vivre vieux ? Avoir un chien !

https://static.wamiz.fr/images/news/facebook/article/chien-coeur-large-fb-5a1459bb25fe6.jpg
Source : wamiz.com

 
Une étude suédoise de grande ampleur vient d’être menée sur 3.4 millions de personnes âgées de 40 à 80 ans ayant un chien. Le résultat est sans appel : le fait d’avoir un chien réduirait le risque de mort prématurée.

Publiée dans la revue Nature Scientific Reports, l’étude scientifique démontre que les personnes célibataires vivant seules avec un chien ont 33% de chance en moins de mourir prématurément, et 11% de chance en moins de faire un infarctus du myocarde, par rapport aux personnes vivant seules.

D’après les scientifiques, certaines races seraient même plus bénéfiques que d’autres sur la santé : les Terrier, Retriever et Beagle !

Les propriétaires de chiens auraient une meilleure hygiène de vie

Cependant, une incertitude subsiste : pour les chercheurs, rien ne permet d’affirmer que ce sont les chiens eux-mêmes qui influent sur l’espérance de vie. Ils suggèrent en revanche que c’est le niveau d’activité physique – plus élevé chez les propriétaires de chiens – qui en serait responsable. Les Terrier, Retriever et Beagle étant des chiens actifs, il paraît donc assez logique qu’ils permettent à leurs propriétaires de se maintenir en forme en raison du temps de promenade qu’ils doivent leur consacrer.

Mais d’autres facteurs peuvent entrer en jeu : « une amélioration générale du bien-être et des contacts sociaux, ou encore l’effet des chiens sur le microbiote bactérien de leur propriétaire », soumettent les scientifiques.

Publié par : wamiz.com

 
   Drôme - 26

Des chiens d'assistance pour personnes diabétiques
dressés dans la Drôme


Hugo a pu adopter un chien d'assistance grâce à l'association ACADIA. / © Mélissa Genevois - France 3 Lorraine
Hugo a pu adopter un chien d'assistance grâce à l'association ACADIA. / © Mélissa Genevois - France 3 Lorraine - Illustration source : france3-regions.francetvinfo.fr

Les chiens d'assistance pour personnes diabétiques sont bien moins connus que les chiens d'aveugles. Une association créée il y a 3 ans dans la Drôme éduque ces chiens pour qu'ils détectent les variations du taux de sucre dans l'organisme des malades. C'est le cas de Medley... .

Medley est un jeune caniche royal qui ne manque pas de flair. Ce chien assiste au quotidien son jeune maître Hugo dont il partage la vie depuis quelques mois. L'adolescent est atteint d'un diabète de type 1. Une maladie détectée chez le jeune homme en 2016.
Medley a été spécialement dressé pour détecter les crises d'hyperglycémie ou d'hypoglycémie. Il est capable, grâce à son odorat, de détecter les hormones sécrétées lors des crises. Cette détection permet d’alerter le jeune homme ou ses proches, de le réveiller pendant son sommeil. Coups de museau, bouton d'alerte dans la chambre de l'adolescent... le caniche veille ainsi sur Hugo de jour comme de nuit. Il s'agit d'éviter par exemple les risques de coma en cas de crise nocturne. La présence du chien ne remplace pas le suivi thérapeutique. Medley est un auxiliaire de vie pour Hugo mais aussi une aide précieuse pour ses parents.
Medley a été formé dans la Drôme par l'association ACADIA. Une association créée en 2015 et installée à Loriol-sur-Drôme. En France, ACADIA est la première école d'éducateurs canins travaillant sur cette spécialité diabète.
"Aux Etats-Unis, les chiens d'alerte diabète existe depuis une dizaine d'années et plusieurs centaines sont placés chaque année auprès des patients," explique Jennifer Cattet, formatrice au sein de l'association ACADIA. "On sait par expérience que les personnes vont moins souvent à l'hôpital après avoir reçu un chien. Elles ont moins de stress".
L'association espère pouvoir former entre 10 et 20 chiens par an pour répondre à la demande.

Par Dolores Mazzola
Publié par : france3-regions.fra
ncetvinfo.frncetvinfo.fr

 
Les chiens, une aide précieuse pour les personnes diabétiques ?

https://static.wamiz.fr/images/news/facebook/article/unnamed-b-fb-5a0c1d9c355c0.jpg
Source : wamiz.com

On le sait, les chiens ont le pouvoir d’apporter une aide considérable aux personnes bien portantes comme à celles en situation de handicap. Chiens d’assistance, chiens guides, chiens détecteurs de cancers et de crises d’épilepsie… mais aussi – et c’est moins connu – chiens d’assistance pour diabétiques.

De la même façon que les chiens ont la capacité de détecter des crises d’épilepsie, ils peuvent savoir quand vont apparaître des crises d’hypoglycémie et d’hyperglycémie bien avant nous. C’est la raison pour laquelle ils sont de plus en plus utilisés pour apporter leur aide aux personnes diabétiques, et en particulier celles souffrant de diabète de type I.

En les alertant qu’une crise se prépare (par exemple en jappant), jusqu’à 20 minutes avant que la personne en ressente les symptômes, ils leur permettent de s’injecter à temps une dose d’insuline ou de manger quelque chose de sucré. Ils peuvent aussi aller prévenir une tierce personne. La nuit, ils sont particulièrement utiles puisque des crises peuvent survenir dans le sommeil et plonger la personne dans le coma. Grâce aux chiens, ces accidents peuvent être évités.


Les chiens pour diabétiques : des formations d’avenir ?

 
https://static.wamiz.fr/images/upload/dogs4diabetics1.jpg
Formation d'un chien d'assistance pour personne diabétique - © Dogs 4 Diabetics
Source : wamiz.com

 

Même si les chiens peuvent se tromper, leur flair demeure d'une efficacité redoutable : sur 8 cas sur 10, l'alerte donnée par un chien dressé à sentir une glycémie trop faible était justifiée, d'après une étude menée par les chercheurs britanniques des Université de Bristol et de Dundee. Cette dernière a été conduite sur 17 patients diabétiques âgés de 5 à 66 ans.

Aux Etats-Unis, au Canada et en Suisse, des chiens sont formés à cette fonction en 6 à 18 mois. Leur futur maître doit également suivre un apprentissage puisque son chien et lui devront constituer une véritable équipe. Il existe même des bi-formations pour chiens guides d’aveugles puisque le diabète est une cause fréquente de cécité.

 
https://static.wamiz.fr/images/upload/19248067_10155522180267300_1952641566649772321_n.jpg
Source : wamiz.com


Mais en France, ces formations n’existent pas encore. Pour bénéficier d’un chien d’assistance pour personne diabétique, il faut se rendre à l’étranger et débourser une somme importante (5 000 euros en Suisse). Aux Etats-Unis, le coût de formation d’un chien est estimé entre 20 000 et 50 000 dollars, mais l’association Dogs4Diabetics précise que les futurs maîtres ne paient que 150 dollars grâce à des dons privés qui la finance. Alors à quand la même chose en France ?

Publié par : wamiz.com

Épilepsie : des chiens pour prévenir les crises




JT 20H - Une association a développé un programme de dressage de chiens, destinés à des épileptiques résistant à tout traitement.

On dit souvent qu'il est le meilleur ami de l'homme. C'est vrai pour les personnes aveugles ou handicapées. Et selon une association, les chiens peuvent également venir en aide aux patients épileptiques. Un espoir pour 600 000 d'entre nous, concernés par cette maladie neurologique.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 29/08/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 29 août 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Publié par : lci.fr
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 



 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt

Contact - Plan du Site - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com