* Michel BLANC :- 04 94 77 76 01 - 06 62 61 65 91 - regine.blanc-michel@orange.fr *
Je reste à votre disposition pour toutes questions, conseils ou informations.
N'hésitez pas à me contacter

 
 ALERTE PESTE PORCINE
 

 
Mercredi 11 Septembre 2019

Premiers cas de peste porcine africaine aux Philippines

 
Sanitaire - Premiers cas de peste porcine africaine aux Philippines
La peste porcine africaine a été détectée pour la première fois à Rodriguez, localité située à 10 kilomètres à l’est de Manille, la capitale des Philippines. © Pixabay- Illustration source : lafranceagricole.fr

 - Les Philippines ont fait état des premiers cas de PPA, peste porcine africaine, dans l’archipel et ordonné l’abattage de 7 000 animaux pour enrayer la propagation de la maladie.

 - Des porcs porteurs du virus de la peste porcine africaine ont été découverts dans deux villes proches de Manille, la capitale des Philippines. Les autorités ont abattu plus de 7 000 porcs dans un rayon d’un kilomètre, a annoncé le ministre de l’Agriculture William Dar ce lundi 9 septembre 2019.

Éviter l’épidémie
 - Il a précisé que le pays n’était pas confronté à une épidémie et a exhorté les Philippins à continuer de manger du porc, qui constitue 60 % de la viande consommée dans l’archipel. Les Philippines sont le huitième producteur de porc au monde en volume, un secteur qui pèse 260 milliards de pesos (4,5 milliards d’euros), selon le ministère de l’Agriculture.
 - William Dar a précisé que 14 des 20 échantillons envoyés pour analyse dans un laboratoire britannique étaient porteurs du virus. Les autorités soupçonnent que ces cas proviennent de porcs élevés dans leurs arrière-cours par des particuliers qui les nourrissent avec des restes de nourriture jetés par les restaurants et des hôtels.

Viande de contrebande
 - Le ministère philippin de l’Agriculture a également affirmé que la trace du virus remontait à des paquets de viande congelée introduits en contrebande par des Philippins travaillant à l’étranger et qui auraient rapporté de la viande contaminée.
 - L’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a appelé au début d’août à un renforcement de la surveillance des frontières pour endiguer la propagation de la peste porcine en Asie, qui a provoqué la mort de 5 millions de porcs en un an, soit par maladie, soit par abattage préventif.

AFP
Publié par : lafranceagricole.fr

Mercredi 24 Juillet 2019
 
   Ardennes - 08

Peste porcine :
nouvelle extension de la clôture
 
Les 112 km de clôture en Lorraine et dans les Ardennes seront prolongés de plusieurs kilomètres, jusqu’aux environs de Sedan.  Photo ER /XL
Les 112 km de clôture en Lorraine et dans les Ardennes seront prolongés de plusieurs kilomètres, jusqu’aux environs de Sedan.  Photo ER /XL-Source : estrepublicain.fr


La clôture destinée à empêcher la propagation à la France de la peste porcine africaine (PPA), virus qui sévit chez les sangliers en Belgique, va être prolongée dans les Ardennes.

Un tronçon complémentaire de près de 14 km va être réalisé entre Pure et Villers-Cernay, à l’est de Sedan. Les travaux débuteront fin août. Depuis le 18 janvier dernier, 112 km de clôtures grillagées et enterrées ont déjà été posés, le long de la frontière belge, dans les départements des Ardennes, de la Meuse et de la Meurthe-et-Moselle pour un coût de 5,3 millions d’euros.

Pour la direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts (Draaf) du Grand Est, « la guerre contre la peste porcine africaine n’est pas gagnée et la Belgique reste en phase épidémique, avec une possible recrudescence à l’été des mortalités en zone noyau et tampon, d’autant que le taux de reproduction des sangliers a été maximal cette année ».
Dans les zones blanches, créées au sein de la zone clôturée, les différents moyens de dépopulation des sangliers (tirs, appâtage, piégeage…) se poursuivent donc sans attendre les battues de l’automne, en particulier grâce à l’implication des fédérations départementales de chasseurs. Pour plus d’efficacité, trois personnes ont été recrutées.

C. D.
Publié par : estrepublicain.fr

Mercredi 10 Juillet 2019
Luxembourg
100 chasseurs et 50 traqueurs pour 7 sangliers

storybild
Sept sangliers ont été tirés par les 100 chasseurs. (photo: AFP/Tobias Schwarz)
Illustration source : 
lessentiel.lu/fr

 
 Une battue était organisée la semaine dernière, dans le cadre de la lutte contre la peste porcine africaine. Aucun cas n'a été détecté au Grand-Duché pour le moment.
 
Les grands moyens ont été mobilisés jeudi et vendredi pour traquer les sangliers au Luxembourg, le long de la frontière avec la Belgique, où la peste porcine africaine risque d'arriver de chez nos voisins. Ainsi, «une centaine de chasseurs et une cinquantaine de traqueurs» se sont mobilisés, indique le ministère de l'Agriculture, en faisant le bilan de la chasse.
En deux jours, ces quelque 150 personnes ont tiré 7 sangliers et trouvé deux cadavres. Les dépouilles ont été transportées au centre de collecte de Mamer pour des analyses. Les analyses sur les sept sangliers tirés ont été négatives, tout comme celle d'un des sangliers retrouvés morts. L'autre n'était pas analysable, précise le ministère. Depuis le début de l'épidémie de peste porcine africaine en Belgique, 226 tests ont été effectués au Luxembourg. Tous se sont avérés négatifs.
Le ministère de l'Agriculture précise encore que les chasseurs sont intervenus sans les chiens, histoire de ne pas trop perturber les jeunes chevreuils.

Publié par : lessentiel.lu/fr
 

Retour%20Accueil


Me%20contacter%20par%20mail



Bookmark and Share

 


 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


LeClosduPoste.com traduit - LeClosduPoste.com translates - LeClosduPoste.com traduce - LeClosduPoste.com übersetzt
Contact - Conditions Générales d'Utilisation de Wifeo.com